...

"La Cour de cassation ordonne que l'affaire du sida de Groningue soit à nouveau examinée", a indiqué la Cour dans un communiqué. Les juges ont estimé qu'"il n'est pas certain que le comportement des accusés (l'injection de sang infecté) ait entraîné la transmission aux victimes du virus du sida ou si cette contamination résulte de rapports sexuels non-protégés". Le 22 janvier 2010, Peter Mulder et Hans Jurgens avaient été condamnés par la cour d'appel de Leeuwarden (nord des Pays-Bas) respectivement à douze ans et neuf ans de prison contre neuf ans et cinq ans en première instance, le 12 novembre 2008, à Groningue (nord). Ils avaient été reconnus coupables d'avoir drogué, puis violé leurs victimes, ou de leur avoir injecté du sang contaminé, lors d'orgies sexuelles organisées à leur domicile en 2005 et 2006 pour leur transmettre le virus du sida dont ils étaient porteurs. Les deux hommes, qui s'étaient ensuite pourvus en cassation en septembre 2011, vont être rejugés par le tribunal d'Arnhem (centre des Pays-Bas), selon la même source. Un troisième homme, dont le rôle était secondaire, avait été condamné en appel à 8 mois de prison, contre 18 mois de prison en première instance. Quatorze hommes, dont douze étaient séropositifs ou malades du sida, avaient porté plainte au printemps 2007.