" Le nouveau test est beaucoup plus rapide et ne nécessite pas d'instrument compliqué. Les précédents tests d'ARN viral prenaient 1,5 à 2 heures pour donner un résultat. Nous avons mis au point un nouveau test, basé sur une technique capable de donner des résultats en une demi-heure seulement - soit plus de trois fois plus vite que la méthode actuelle. "

Le professeur Wei Huang affirme : "La splendeur de ce nouveau test réside dans la conception de la détection virale qui peut reconnaître spécifiquement l'ARN et les fragments d'ARN du SRAS-CoV-2 (COVID-19). Le test comporte des contrôles intégrés pour éviter les faux positifs ou négatifs et les résultats sont très précis."

Étant donné que la technologie est très sensible, " les patients aux premiers stades de l'infection peuvent être identifiés plus tôt, ce qui pourrait contribuer à réduire la propagation du coronavirus SRAS-CoV-2 (COVID-19) ". La technologie ne nécessite " qu'un simple bloc thermique qui maintient une température constante pour la transcription inverse de l'ARN et l'amplification de l'ADN, et les résultats peuvent être lus à l'oeil nu ". Elle fonctionne donc dans les zones rurales ou dans les centres de soins communautaires.

La technologie a été validée avec des échantillons cliniques réels à l'hôpital populaire de Shenzhen Luohou en Chine. L'hôpital populaire de Shenzhen Luohou a appliqué les kits de détection rapide sur 16 échantillons cliniques, dont 8 positifs et 8 négatifs, qui ont été confirmés par les méthodes conventionnelles de RT-PCR et d'autres preuves cliniques. Les résultats des tests effectués à l'aide des kits de détection rapide ont tous été positifs.

Les scientifiques d'Oxford travaillent actuellement à la mise au point d'un dispositif intégré afin que le test puisse être utilisé dans les cliniques, les aéroports ou même à domicile.

" Le nouveau test est beaucoup plus rapide et ne nécessite pas d'instrument compliqué. Les précédents tests d'ARN viral prenaient 1,5 à 2 heures pour donner un résultat. Nous avons mis au point un nouveau test, basé sur une technique capable de donner des résultats en une demi-heure seulement - soit plus de trois fois plus vite que la méthode actuelle. "Le professeur Wei Huang affirme : "La splendeur de ce nouveau test réside dans la conception de la détection virale qui peut reconnaître spécifiquement l'ARN et les fragments d'ARN du SRAS-CoV-2 (COVID-19). Le test comporte des contrôles intégrés pour éviter les faux positifs ou négatifs et les résultats sont très précis."Étant donné que la technologie est très sensible, " les patients aux premiers stades de l'infection peuvent être identifiés plus tôt, ce qui pourrait contribuer à réduire la propagation du coronavirus SRAS-CoV-2 (COVID-19) ". La technologie ne nécessite " qu'un simple bloc thermique qui maintient une température constante pour la transcription inverse de l'ARN et l'amplification de l'ADN, et les résultats peuvent être lus à l'oeil nu ". Elle fonctionne donc dans les zones rurales ou dans les centres de soins communautaires.La technologie a été validée avec des échantillons cliniques réels à l'hôpital populaire de Shenzhen Luohou en Chine. L'hôpital populaire de Shenzhen Luohou a appliqué les kits de détection rapide sur 16 échantillons cliniques, dont 8 positifs et 8 négatifs, qui ont été confirmés par les méthodes conventionnelles de RT-PCR et d'autres preuves cliniques. Les résultats des tests effectués à l'aide des kits de détection rapide ont tous été positifs.Les scientifiques d'Oxford travaillent actuellement à la mise au point d'un dispositif intégré afin que le test puisse être utilisé dans les cliniques, les aéroports ou même à domicile.