...

"Nous espérons être bientôt en possession d'une preuve indiscutable (en ce sens)", a ajouté ce porte-parole rappelant que l'enquête se poursuit. Plus de 8.000 enfants ont été intoxiqués à Berlin, mais aussi dans trois régions de l'ex-RDA, fin septembre par des repas livrés à des cantines scolaires et des crèches par un fournisseur commun, avait indiqué le ministère de la Santé. Dans un premier temps le nom de la filiale allemande de Sodexo avait été avancé, mais cette dernière avait rejeté toute responsabilité. Plusieurs pistes mènent à un fournisseur de Saxe qui avait livré à la filiale de Sodexo à Russelsheim, ainsi qu'à deux autres fournisseurs, des fraises surgelées en provenance de Chine. Les deux autres fournisseurs ont également fait part de cas d'intoxication alimentaire chez certains de leurs clients. Un rappel des marchandises incriminées a été lancé dans toute l'Allemagne.