"La santé doit primer sur l'économique. Nous sommes prêts à mettre des moyens budgétaires supplémentaires si c'est nécessaire, par exemple pour acheter des masques ou d'autres choses ", déclarait lundi matin David Clarinval, vice-premier ministre et ministre du Budget, sur la Première. Et d'ajouter que, actuellement, la ministre Maggie De Block estime qu'il n'est pas nécessaire de dégager des moyens supplémentaires pour lutter contre le Covid-19. Il est vrai que pour l'instant la Belgique ne compte encore qu'une cinquantaine d'infections au nouveau coronavirus.

Cet argent disponible pourrait tout de même être utilisé pour répondre aux demandes formulées, entre autres, par l'Absym et Ecolo, de fournir des masques buccaux de type FFP2 ainsi que des lunettes de protection aux médecins belges. " Les médecins et le personnel de santé se trouvent en première ligne du coronavirus. Nous estimons donc qu'ils devraient recevoir gratuitement du matériel de protection", alertait la semaine passée l'Absym.

Ecolo, pour sa part, réclame une mise à disposition de matériel de protection et des kits de dépistages pour les médecins généralistes, hôpitaux et les acteurs de santé de première ligne dans les plus brefs délais. Les verts demandent également une organisation systématique de la collecte et du traitement des données épidémiologiques récoltées via les acteurs de santé afin de pouvoir surveiller l'évolution de la maladie.

A ceux qui objecteront, à l'instar de l'OMS, qu'il y a déjà une pénurie de masques, une société belge vient d'annoncer qu'elle peut produire trois millions de masque en quelques jours et les vendre à un prix raisonnable. La deuxième bonne nouvelle de la semaine !

"La santé doit primer sur l'économique. Nous sommes prêts à mettre des moyens budgétaires supplémentaires si c'est nécessaire, par exemple pour acheter des masques ou d'autres choses ", déclarait lundi matin David Clarinval, vice-premier ministre et ministre du Budget, sur la Première. Et d'ajouter que, actuellement, la ministre Maggie De Block estime qu'il n'est pas nécessaire de dégager des moyens supplémentaires pour lutter contre le Covid-19. Il est vrai que pour l'instant la Belgique ne compte encore qu'une cinquantaine d'infections au nouveau coronavirus.Cet argent disponible pourrait tout de même être utilisé pour répondre aux demandes formulées, entre autres, par l'Absym et Ecolo, de fournir des masques buccaux de type FFP2 ainsi que des lunettes de protection aux médecins belges. " Les médecins et le personnel de santé se trouvent en première ligne du coronavirus. Nous estimons donc qu'ils devraient recevoir gratuitement du matériel de protection", alertait la semaine passée l'Absym.Ecolo, pour sa part, réclame une mise à disposition de matériel de protection et des kits de dépistages pour les médecins généralistes, hôpitaux et les acteurs de santé de première ligne dans les plus brefs délais. Les verts demandent également une organisation systématique de la collecte et du traitement des données épidémiologiques récoltées via les acteurs de santé afin de pouvoir surveiller l'évolution de la maladie.A ceux qui objecteront, à l'instar de l'OMS, qu'il y a déjà une pénurie de masques, une société belge vient d'annoncer qu'elle peut produire trois millions de masque en quelques jours et les vendre à un prix raisonnable. La deuxième bonne nouvelle de la semaine !