"Nos autorités sanitaires sont très vigilantes, nous avons de bons laboratoires, des hôpitaux de référence, des protocoles en cas de suspicion, nous avons informé tous les médecins et hôpitaux des marches à suivre, nous avons donc pris toutes les mesures de précaution", a-t-elle déclaré.

La ministre estime que des mesures supplémentaires ne sont pas encore nécessaires dans les aéroports. "Nous suivons de près les recommandations de l'OMS et regardons ce que font les autres pays européens." Il n'y par ailleurs d'ailleurs pas de vol direct de Belgique vers la province de Hubei, où s'est déclarée l'épidémie.

Maggie De Block a rappelé les principes de base: être vigilant en cas de fièvre, de toux ou d'autres symptômes de la grippe ou d'affections respiratoires mais uniquement si l'on s'est rendu en Chine ou si l'on a été en contact avec quelqu'un qui y est allé.

"Nos autorités sanitaires sont très vigilantes, nous avons de bons laboratoires, des hôpitaux de référence, des protocoles en cas de suspicion, nous avons informé tous les médecins et hôpitaux des marches à suivre, nous avons donc pris toutes les mesures de précaution", a-t-elle déclaré. La ministre estime que des mesures supplémentaires ne sont pas encore nécessaires dans les aéroports. "Nous suivons de près les recommandations de l'OMS et regardons ce que font les autres pays européens." Il n'y par ailleurs d'ailleurs pas de vol direct de Belgique vers la province de Hubei, où s'est déclarée l'épidémie. Maggie De Block a rappelé les principes de base: être vigilant en cas de fièvre, de toux ou d'autres symptômes de la grippe ou d'affections respiratoires mais uniquement si l'on s'est rendu en Chine ou si l'on a été en contact avec quelqu'un qui y est allé.