Le Comité approuve également la décision des autorités universitaires de maintenir les stages cliniques. Annuler les stages n'aurait pas de sens alors que les hôpitaux ont besoin plus que jamais des assistants pour gérer les flux importants de patients. C'est aussi une opportunité pour apprendre la gestion de crise.

" Il n'y a pas de raison actuellement d'annuler les stages, au contraire. Dans cette situation de crise, chacun doit trouver sa place pour le bien de tous. Pour la population, il s'agit d'éviter les contacts pour limiter la propagation. Pour les étudiants en stage, il s'agit d'apporter leur aide pour limiter la propagation en milieu hospitalier et aider à gérer un afflux très important de patients ", souligne le Cium qui demande aux étudiants " d'apporter leur aide pour gérer cette crise, et aux hôpitaux d'accepter cette aide et de distribuer des tâches aux étudiants pour permettre une gestion optimale de la crise ".

Cela leur permettra également d'apprendre à gérer ce genre de crise, note l'organisation étudiante. " Les étudiants peuvent s'estimer heureux de pouvoir apporter leur appui et agir activement face cette situation. Dans ces conditions, il est impératif de respecter strictement les règles d'hygiène en vigueur et de rester attentifs à sa propre santé. "

Le Comité approuve également la décision des autorités universitaires de maintenir les stages cliniques. Annuler les stages n'aurait pas de sens alors que les hôpitaux ont besoin plus que jamais des assistants pour gérer les flux importants de patients. C'est aussi une opportunité pour apprendre la gestion de crise." Il n'y a pas de raison actuellement d'annuler les stages, au contraire. Dans cette situation de crise, chacun doit trouver sa place pour le bien de tous. Pour la population, il s'agit d'éviter les contacts pour limiter la propagation. Pour les étudiants en stage, il s'agit d'apporter leur aide pour limiter la propagation en milieu hospitalier et aider à gérer un afflux très important de patients ", souligne le Cium qui demande aux étudiants " d'apporter leur aide pour gérer cette crise, et aux hôpitaux d'accepter cette aide et de distribuer des tâches aux étudiants pour permettre une gestion optimale de la crise ".Cela leur permettra également d'apprendre à gérer ce genre de crise, note l'organisation étudiante. " Les étudiants peuvent s'estimer heureux de pouvoir apporter leur appui et agir activement face cette situation. Dans ces conditions, il est impératif de respecter strictement les règles d'hygiène en vigueur et de rester attentifs à sa propre santé. "