116 personnes sont décédées de la pandémie à l'hôpital ces dernières 24 heures, contre 176 la veille et 227 vendredi, portant le nombre total des morts du Covid à 106.421.

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient 4.971 personnes dimanche, contre 5.005 samedi et 5.106 vendredi.

Cet indicateur, surveillé de très près par les autorités sanitaires, s'éloigne doucement de la barre des 6.000 malades dépassée le 26 avril et du pic alarmant de la première vague du printemps 2020 (environ 7.000 patients).

En 24 heures, 129 nouveaux patients atteints de formes graves du Covid ont été admis dans les services de réanimation. Ils étaient 191 la veille et 269 vendredi. Sur les sept derniers jours, 1.865 personnes ont été admises dans des unités de soins critiques dont 1.246 en réanimation.

9.128 cas nouveaux de contamination ont été confirmés (à comparer avec les 20.745 de samedi), mais cela est partiellement lié au fait que toutes les statistiques ne sont pas disponibles un dimanche soir.

La baisse s'observe aussi sur l'ensemble des hospitalisations, avec un total de patients Covid s'élevant à 25.797, soit légèrement moins que la veille (25.800) et bien mieux que vendredi (26.331).

Celle des admissions dans les hôpitaux sur les dernières 24 heures est elle bien plus nette: 527 malades, contre 844 samedi et 1.140 vendredi. Au total sur sept jours, 8.062 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 17.814.854 personnes ont reçu au moins une injection (soit 26,6 % de la population totale et 33,9 % de la population majeure) et 7.765.912 personnes ont reçu deux injections (soit 11,6 % de la population totale et 14,8% de la population majeure), selon la Direction générale de la santé (DGS).

Belga

L'été en Allemagne devrait bien se passer

Le virologue allemand Christian Drosten a affirmé que la saison estivale en Allemagne pourrait bien se dérouler, avec l'avancée du programme de vaccination et l'assouplissement des restrictions dans la république voisine de la Belgique.

"Je pense que nous allons voir les effets qui sont liés aux vaccinations pour la première fois en juin", a déclaré le directeur du département de virologie de l'hôpital de la Charité de Berlin, Christian Drosten, lors d'une interview télévisée dimanche soir sur la chaine ZDF.

Interrogé sur les vacances, la restauration en extérieur et les barbecues entre amis, il a assuré que bien des choses pouvaient désormais être autorisées en plein air. Mais il a mis en garde contre le risque de sombrer trop tôt dans un sentiment décrit comme de "totale euphorie".

Il estime que d'ici l'automne, l'immunité collective devrait permettre d'améliorer la situation, tout en signalant que "la maladie n'aurait pas disparu à l'automne".

Les personnes non vaccinées continueraient à être infectées et à tomber malade, mais il ne devrait plus y avoir de propagation incontrôlée du virus dans le pays voisin de la Belgique, selon ce virologue allemand.

La dernière vague épidémique qui a mis en alerte les autorités allemandes depuis le mois de novembre semble décliner alors que le taux d'incidence sur sept jours a reculé lors des deux dernières semaines.

Selon les données officielles de l'Institut Robert Koch, le nombre de nouvelles infections pour 100.000 habitants au cours des sept derniers jours est de 118.6 à l'échelle nationale dimanche, contre 146.5 la semaine passée.

A titre de comparaison, l'incidence pour 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours en Belgique est de 368,5 infections.

Boris Johnson va lever des restrictions liées à la pandémie

Le Premier ministre britannique Boris Johnson va confirmer lundi l'assouplissement de restrictions liées à la pandémie causée par le coronavirus, s'appuyant sur l'amélioration de la situation sanitaire, ont annoncé ses services dimanche.

Le dirigeant conservateur va rendre publique la troisième étape de sa feuille de route en matière de déconfinement lundi après-midi, après avoir fait le point avec ses ministres dans la matinée. Cette nouvelle étape prendra effet le 17 mai, date à laquelle certaines restrictions concernant les voyages à l'étranger sont aussi allégées.

A partir de cette date, les Britanniques devraient être autorisés à se rencontrer dans des endroits clos : six personnes au maximum ou deux foyers. Le ministre d'Etat Michael Gove a expliqué dimanche à la BBC que le gouvernement souhaitait autoriser de nouveau les "contacts entre amis et membres des familles", qui pourraient avoir le droit de se serrer dans les bras.

Les pubs et les restaurants devraient pouvoir de nouveau servir leurs clients à l'intérieur et les mariages rassembler jusqu'à 30 participants. A l'extérieur, les regroupements de plus de 30 personnes devraient rester interdits.

Le Covid-19 a fait plus de 127.000 morts au Royaume-Uni, le pays le plus endeuillé d'Europe par cette maladie.

Depuis le lancement de la campagne de vaccination début décembre, plus de 35 millions des 68 millions d'habitants du Royaume-Uni ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 et le gouvernement se dit en "bonne voie" de parvenir à son objectif de proposer une première vaccination à tous les adultes d'ici à fin juillet.

116 personnes sont décédées de la pandémie à l'hôpital ces dernières 24 heures, contre 176 la veille et 227 vendredi, portant le nombre total des morts du Covid à 106.421. Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient 4.971 personnes dimanche, contre 5.005 samedi et 5.106 vendredi. Cet indicateur, surveillé de très près par les autorités sanitaires, s'éloigne doucement de la barre des 6.000 malades dépassée le 26 avril et du pic alarmant de la première vague du printemps 2020 (environ 7.000 patients). En 24 heures, 129 nouveaux patients atteints de formes graves du Covid ont été admis dans les services de réanimation. Ils étaient 191 la veille et 269 vendredi. Sur les sept derniers jours, 1.865 personnes ont été admises dans des unités de soins critiques dont 1.246 en réanimation. 9.128 cas nouveaux de contamination ont été confirmés (à comparer avec les 20.745 de samedi), mais cela est partiellement lié au fait que toutes les statistiques ne sont pas disponibles un dimanche soir. La baisse s'observe aussi sur l'ensemble des hospitalisations, avec un total de patients Covid s'élevant à 25.797, soit légèrement moins que la veille (25.800) et bien mieux que vendredi (26.331). Celle des admissions dans les hôpitaux sur les dernières 24 heures est elle bien plus nette: 527 malades, contre 844 samedi et 1.140 vendredi. Au total sur sept jours, 8.062 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées. Depuis le début de la campagne de vaccination, 17.814.854 personnes ont reçu au moins une injection (soit 26,6 % de la population totale et 33,9 % de la population majeure) et 7.765.912 personnes ont reçu deux injections (soit 11,6 % de la population totale et 14,8% de la population majeure), selon la Direction générale de la santé (DGS).Belga