Le ministre soutient que le nombre de nouvelles contaminations devient incontrôlable et que la situation est pire que lors de la deuxième vague du virus l'année dernière. "Nous savons, depuis l'automne dernier, ce qui arrive si nous n'agissons pas assez rapidement", a affirmé M. Spahn.

De nombreux Etats fédérés se sont montrés critiques à l'égard des restrictions anti-Covid et craignent des dégâts encore plus importants pour l'économie.

Le gouvernement allemand a approuvé mardi un durcissement de la loi sur la protection contre les infections, lui conférant davantage de pouvoirs face aux 16 Etats fédérés.

Ce projet, qui doit encore être ratifié par le Bundestag, prévoit que si l'incidence, qui mesure les infections sur une semaine, est supérieure à 100 pendant trois jours, l'Etat fédéral imposera notamment des couvre-feux nocturnes, la réduction des contacts entre personnes privées ou encore la fermeture de magasins jugés non essentiels.

Belga

Le ministre soutient que le nombre de nouvelles contaminations devient incontrôlable et que la situation est pire que lors de la deuxième vague du virus l'année dernière. "Nous savons, depuis l'automne dernier, ce qui arrive si nous n'agissons pas assez rapidement", a affirmé M. Spahn. De nombreux Etats fédérés se sont montrés critiques à l'égard des restrictions anti-Covid et craignent des dégâts encore plus importants pour l'économie. Le gouvernement allemand a approuvé mardi un durcissement de la loi sur la protection contre les infections, lui conférant davantage de pouvoirs face aux 16 Etats fédérés. Ce projet, qui doit encore être ratifié par le Bundestag, prévoit que si l'incidence, qui mesure les infections sur une semaine, est supérieure à 100 pendant trois jours, l'Etat fédéral imposera notamment des couvre-feux nocturnes, la réduction des contacts entre personnes privées ou encore la fermeture de magasins jugés non essentiels.Belga