En novembre dernier, le gouvernement flamand avait déjà trouvé un pré-accord avec les partenaires sociaux du social et du non-marchand. Il avait alors annoncé un engagement annuel de 577 millions d'euros supplémentaires, dont 412 pour augmenter le pouvoir d'achat du personnel de ces secteurs et 165 pour alléger la charge de travail.

L'accord de mardi concrétise en partie cette précédente annonce. Des budgets sont dégagés pour engager 3.716 ETP, sur les 14.000 que le gouvernement aimerait créer au cours de la législature actuelle. La plupart, 2.862, seront créées dans le privé. Il y aura dès ce mois-ci une augmentation moyenne de salaire de 6% dans les maisons de repos, rappelle le gouvernement.

"Si la crise corona a prouvé quelque chose, c'est que nous avons besoin de bras supplémentaires dans le secteur des soins", a noté le ministre-président flamand Jan Jambon lors d'une conférence de presse en matinée. Il faut "non seulement des capacités supplémentaires (par exemple des lits en hôpital), mais aussi améliorer la qualité des soins", indique-t-il.

BELGA

En novembre dernier, le gouvernement flamand avait déjà trouvé un pré-accord avec les partenaires sociaux du social et du non-marchand. Il avait alors annoncé un engagement annuel de 577 millions d'euros supplémentaires, dont 412 pour augmenter le pouvoir d'achat du personnel de ces secteurs et 165 pour alléger la charge de travail. L'accord de mardi concrétise en partie cette précédente annonce. Des budgets sont dégagés pour engager 3.716 ETP, sur les 14.000 que le gouvernement aimerait créer au cours de la législature actuelle. La plupart, 2.862, seront créées dans le privé. Il y aura dès ce mois-ci une augmentation moyenne de salaire de 6% dans les maisons de repos, rappelle le gouvernement. "Si la crise corona a prouvé quelque chose, c'est que nous avons besoin de bras supplémentaires dans le secteur des soins", a noté le ministre-président flamand Jan Jambon lors d'une conférence de presse en matinée. Il faut "non seulement des capacités supplémentaires (par exemple des lits en hôpital), mais aussi améliorer la qualité des soins", indique-t-il.BELGA