...

" Grâce à ce nouveau système, ces patients pourront bénéficier de traitements innovants, et ce, jusqu'à deux ans avant l'autorisation de remboursement", se réjouit la ministre.Les besoins médicaux non satisfaits regroupent actuellement la situation où n'existe aucun traitement efficace disponible pour les patients. Cette année, il s'agit des greffes de cellules souches et d'organes solides, la pédiatrie, l'oncologie et les maladies auto-immunes."Grâce au programme 'Unmet Medical Need', jusqu'à 3.680 patients auront l'opportunité d'accéder à des médicaments innovants jusqu'à deux ans plus tôt."Comment? En autorisant les firmes pharmaceutiques qui ont des molécules innovantes dont les données sont insuffisantes ou pour lesquelles des essais de longue durée doivent encore être terminés, de les mettre immédiatement à disposition des patients concernés avant que le dossier ne soit enregistré auprès de l'Agence européenne des médicaments.Cette procédure nécessite bien sûr le consentement parfaitement éclairé du patient.