...

A chaque menace sur nos désuètes centrales nucléaires, c'est la même rengaine : prenez de l'iode. Mais ce n'est toutefois pas comme prendre de l'aspirine... L'Absym rappelle que les patients allergiques à l'iode doivent absolument s'abstenir, " leur seule protection consistant à s'éloigner suffisamment des centrales nucléaires "." D'autres personnes ayant subi l'ablation complète de la thyroïde n'ont pas intérêt à prendre cet iode. Il ne leur sera d'aucune utilité. Leur thyroïde, puisqu'ils n'en ont plus, n'est pas menacée par l'iode radioactif... "En cas de doute, consulter son médecin traitant n'a jamais tué personne.Quant aux autres cancers liés à l'exposition radioactive, " ils surviennent de façon aléatoire et l'iode ne protège en rien ".