...

Sarah Catt, une britannique agée de 35 ans déjà mère de deux enfants, est une nouvelle fois tombée enceinte en 2009. En 2010, elle a décidé d'interrompre sa grossesse mais le délai légal de 24 semaines étant déjà dépassé, elle ne peut le faire par la voie traditionnelle. La jeune femme a alors cherché des d'autres moyens sur Internet et a finalement acheté des médicaments dans une entreprise de Bombay (Inde). Sarah Catt affirme que son bébé était déja mort à la naissance et qu'elle l'a donc enterré. Mais aucune preuve de cela n'a été trouvée, a rapporté le tribunal de Leeds à SkyNews.