...

Au printemps dernier, le SPF Santé publique sifflait le coup d'envoi du premier contrôle concret, chez les généralistes, du respect des critères de l'agrément. En croisant ses data bases avec celles de l'Inami, il a localisé les MG qui se sont écartés des conditions de maintien du titre professionnel, à savoir le seuil de 500 contacts-patients annuels, la tenue à jour de dossiers médicaux, l'entretien des connaissances et compétences, et l'implication dans la garde. Après avoir édité sur son site des FAQ (1), puis expédié il y a peu à la profession un folder explicatif, le SPF enchaîne par l'envoi d'une missive à ceux qui n'ont pas satisfait aux critères en 2010, soit 6.580 médecins sur les 15.038 MG agréés recensés dans son cadastre sur l'année considérée. Johanne Mathy