...

Le total de patients inscrits sur le Réseau santé wallon est en progression constante depuis son lancement, en 2006. Fin février 2017, la barre du million de patients avait été franchie. Un an plus tard, le nombre d'inscrits était passé à 1,4 million. À l'heure actuelle, on atteint 1,815 million, soit la moitié de la population wallonne (3.630.093 habitants au 1er janvier 2019 selon le SPF intérieur)." Le Réseau Santé Wallon se réjouit de la confiance que lui accordent les Wallons, qui se reflète dans cette belle progression ", commente le Dr Philippe Olivier, président du RSW. " Je remercie les patients inscrits et j'espère, vu les avantages à la fois individuels et collectifs d'un partage accru des données de santé, que l'autre moitié de la population ne tardera pas à leur emboîter le pas. "Le Réseau Santé Wallon met aujourd'hui à la disposition des professionnels de santé +/- 71 millions de documents médicaux. Il s'agit principalement de résultats d'analyses de laboratoire, de rapports de consultations, de lettres de sortie, de protocoles de radiologie, de notes, de sumehrs. Ce nombre est lui aussi en augmentation continue. Au printemps 2017, on recensait 25 millions de documents et, un an plus tard, 42 millions.On dénombre désormais plus de 18.500 professionnels de santé inscrits au RSW (voir carte). Un peu plus de 12.500 d'entre eux sont des médecins, toutes spécialités confondues. Au niveau de la médecine générale, on peut considérer que +/- 90% des généralistes wallons sont connectés au RSW. " Mais d'autres métiers de soins sont présents également, et de plus en plus ", précise le Dr Philippe Olivier. " Cela marque pour le Réseau santé wallon une autre étape de son déploiement : l'entrée dans une réelle multidisciplinarité. "Mi-août, le trio de tête des professions de santé représentées parmi les adhérents au Réseau s'établissait comme suit : les infirmiers/ères (+/- 2.650), les dentistes (+/- 1.200) et les kinésithérapeutes (+/- 1.100). Le nombre d'adhérents parmi les kinés et surtout les infirmiers/ères est en claire augmentation depuis le début de l'année. On peut considérer que +/- 10% des kinés et +/- 25% des infirmiers/ères exerçant en Wallonie ont rejoint le RSW.