...

"Cette année, le secteur pharmaceutique devra économiser 165 millions d'euros supplémentaires. 43 millions sont directement destinés aux patients, qui paieront moins de ticket modérateur pour différents médicaments. Sur base annuelle, les mesures libèrent 218 millions d'euros, dont 57 directement pour le patient ", annonce Maggie De Block.Les patients vont bénéficier d'une baisse prochaine du ticket modérateur de différents médicaments contre l'ostéoporose, l'asthme, l'hypertension, l'épilepsie, la maladie d'Alzheimer, la dépression, certains cancers, etc. " En tout, la facture des médicaments pour le patient diminue ainsi de 43 millions d'euros en 2020. Sur base annuelle, cela représente 57 millions d'euros ", résume le cabinet De Block."Les mesures font baisser les dépenses en médicaments pour l'administration, dégageant ainsi de la marge pour des investissements dans de nouveaux traitements innovants qui améliorent les soins pour le patient. Les mesures d'économie concernent surtout des médicaments, biologiques ou non, qui sont déjà depuis longtemps sur le marché. En tout, elles dégagent 122 millions d'euros en 2020. À partir de 2021, lorsque les mesures d'économie couvriront une année entière, il s'agira de 161 millions d'euros ", précise le cabinet.Pour 2021, ces mesures d'économies s'élèveront à 218 millions d'euros, dont 57 millions directement pour le patient.V.C.