Parmi les signataires, figurent notamment la lauréate du prix Nobel de la Paix Shirin Ebadi ainsi que les lauréats du prix Nobel de Littérature Orhan Pamuk, J.M. Coetzee et Mario Vargas Llosa (photo).

Dans la lettre, Sir Richard Roberts, prix Nobel de Physiologie ou Médecine en 1993, souligne notamment que l'état de santé du Dr Djalali se détériore rapidement. "Cet homme mérite un procès équitable, à la lumière des preuves que nous avons en notre possession et qui mèneront à sa libération", poursuit-il. Et d'ajouter que les 121 signataires comptent sur l'ayatollah Khamenei pour veiller "à ce que le Dr Djalali soit traité humainement et équitablement et libéré dès que possible".

Enfin, il compte sur le guide suprême "pour ordonner aux autorités iraniennes de laisser Djalali rentrer chez lui, auprès de sa femme et ses enfants, afin qu'il puisse également reprendre ses travaux universitaires, ce qui profitera à l'humanité".