L'Inami et le SPF Santé publique travaillent sur un nouveau portail, ProSanté, qui devrait simplifier l'administration pour les prestataires de soins de santé. Apparemment, cela leur donnera plus de temps pour rencontrer les exigences de qualité des soins. À terme, ce portail remplacera MyInami. L'Inami recherche 500 prestataires de soins de santé pour tester ProSanté. Les inscriptions se clôturent le 21 août.

La tendance à la baisse du nombre de nouveaux cas d'infections au coronavirus se poursuit, selon la dernière mise à jour épidémiologique de l'Institut belge de santé Sciensano publié mercredi. Du 10 au 16 août, il y a eu en moyenne 87 nouvelles hospitalisations chaque jour soit une diminution de 15% par rapport à la semaine précédente. Actuellement, 1.314 lits d'hôpital sont occupés par des patients atteints du Covid et parmi eux, 100 sont en unités de soins intensifs. Cela représente des baisses hebdomadaires de 13 et 18% respectivement, selon le rapport de l'Institut.

Selon Nature, sept menaces pèsent désormais sur le droit à l'avortement aux États-Unis suite à l'arrêt de la Cour suprême visant à " déconstitionnaliser " ce droit : l'interdiction d'avorter dans certains États, difficulté d'accès géographiquement et financièrement, effets dominos dans les autres États, insécurité des patientes plus ou moins dans l'illégalité et augmentation des décès chez les parturientes.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !

Cette semaine dans votre jdM

Newsletter

Abonnez-vous à nos newsletters

Partner Content

Les Contenus Partenaires du Journal du Médecin offrent aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau du Journal du Médecin. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.