AR 78 : de lourdes questions

AR 78 : de lourdes questions

Un des grands chantiers de la mandature de Maggie De Block concerne la refonte du vénérable arrêté royal 78 sur l'Art de guérir. La ministre Open-VLD pose trois exigences : compétence du prestataire de soins, organisation des soins autour du patient et rôle actif de celui-ci qui n'est plus objet mais sujet de soins. Dans un avis récent, l'Académie royale de médecine francophone a passé au crible les intentions de la ministre et s'interroge sur le caractère Evidence based policy de certaines modifications.

Dr Julie Spoden (UCL)

Dr Julie Spoden (UCL)

"La vaccination infantile remise en question, dans une pratique de médecine générale en Fédération Wallonie-Bruxelles." Retrouvez ci-dessous le résumé du TFE du Dr Spoden, ainsi que le lien vers la version intégrale de son travail.

Vivre dans la précarité réduit d'au moins deux ans l'espérance de vie

Vivre dans la précarité réduit d'au moins deux ans l'espérance de vie

Des chercheurs de plusieurs pays ont comparé l'influence du statut socio-économique sur l'espérance de vie en regard des six facteurs de risque qui ont été définis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme importants pour lutter contre les maladies non-transmissibles : l'inactivité physique, le tabagisme, le diabète, l'hypertension artérielle, l'obésité et la consommation d'alcool.

Suite aux attentats terroristes, un maxi-PIM

Suite aux attentats terroristes, un maxi-PIM

Ce matin, lors d'un symposium de l'OMS, le chef de cabinet de la ministre De Block a présenté le nouveau plan d'intervention médicale (PIM) de 2009 adapté suite aux attentats terroristes de 2016.

Image de Maggie De Block : opération reconquête

Image de Maggie De Block : opération reconquête

La ministre de la Santé publique Maggie De Block, dont l'image s'est largement assombrie depuis l'annonce des 900 millions d'euros d'économies dans le secteur des soins de santé tente actuellement de renouer avec l'opinion. Au programme : une baisse des frais médicaux dans le cadre du don vivant d'organe, le remboursement des traitements contre l'hépatite C, un nouveau centre de soins psychiatriques pour internés et un kit VIH disponible en pharmacie.

Clinical update : BPCO, l'ère de la médecine prédictive personnalisée est en bon chemin

Clinical update : BPCO, l'ère de la médecine prédictive personnalisée est en bon chemin

Selon les dernières données disponibles de l'OMS, la BPCO fait toujours partie du top cinq dans le classement mondial des causes de mortalité. Une constance qui peut donner l'impression que peu de progrès ont été faits et que les efforts de recherche sont vains. Une impression que ne partage absolument pas le professeur Renaud Louis, chef du service de pneumologie-allergologie du CHU du Sart-Tilman à Liège, qui nous a confié dans une interview plusieurs raisons d'être optimiste.

Les détenus, des patients de seconde zone?

Les détenus, des patients de seconde zone?

La santé et sa promotion apparaissent comme les parents pauvres du milieu carcéral en Belgique et, concernant la santé mentale, l'un des facteurs explicatifs du fort taux de récidive à la sortie de prison, affirme un rapport parlementaire présenté mercredi à la presse par la députée wallonne Véronique Salvi (cdH).

Journée mondiale de la contraception : de nombreux combats sont encore nécessaires

Journée mondiale de la contraception : de nombreux combats sont encore nécessaires

Muriel Gerkens - En cette journée mondiale de la contraception, rappelons le dépôt fin 2015 d'une proposition de loi avec ma collègue Anne Dedry (Groen) qui modifie l'arrêté royal n° 78 du 10 novembre 1967 relatif à l'exercice des professions des soins de santé. Son objectif est de permettre la distribution gratuite de moyens contraceptifs et de la pilule du lendemain via les centres de planning familial et, via l'instauration d'un "Pass contraception", pour tous les jeunes de 15 à 20 ans.

Une journée de travail type à la Clinique du sein

Une journée de travail type à la Clinique du sein

Ingrid de Biourge est kiné. Elle s'est lancée il y a quatre ans dans un projet de prise en charge par l'exercice medecine de patientes atteintes d'un cancer du sein : la Clinique du sein. Regard sur une journée de travail d'une femme attachée à son projet.

La ministre de l'Enfance tempère la hausse du refus de vaccination

La ministre de l'Enfance tempère la hausse du refus de vaccination

Alda Greoli, ministre en charge de l'Enfance, dément la hausse significative du refus de vaccination infantile à Bruxelles et en Wallonie. Hausse, il y a mais " le pourcentage de refus de vaccins reste faible et est beaucoup moins important que la perception dans le grand public ", affirme-t-elle.