Le médecin face à la mort

Le médecin face à la mort

Geert Verrijken - De nombreuses études ont été menées et des litres d'encre ont coulé à propos des soins palliatifs, l'euthanasie et la fin de la ...

La santé pour tous

La santé pour tous

Nicolas de Pape - En 1981, le 7 avril, journée mondiale dédiée à la santé, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) nous promettait à l'aide d'un ...

Quand notre quotidien scelle leur destin

Quand notre quotidien scelle leur destin

Dr Carl Vanwelde - Un appel téléphonique interrompt la consultation d'un patient qui confie que sa femme le trompe : l'infirmière d'une maison de ...

L'union fait le dépistage

L'union fait le dépistage

Vincent Claes - Notre quotidien réserve parfois de bonne surprise. Après avoir traversé fort péniblement ...

Bonne chance à tous les élus : pour la lutte contre le terrorisme, contre les changements climatiques ET contre le tabagisme

Bonne chance à tous les élus : pour la lutte contre le terrorisme, contre les changements climatiques ET contre le tabagisme

Suzanne Gabriels - En Flandre, les partis Groen et Vlaams Belang sont les grands vainqueurs des dernières élections. Ces résultats expriment clairement la préoccupation du citoyen pour la sécurité. D'une part, Groen obtient de bons résultats, car la population s'inquiète du réchauffement climatique et perçoit un lien entre les choix locaux en matière de sécurité routière ou d'aménagement du territoire et le problème plus global du climat. D'autre part, le retour du Vlaams Belang s'explique par la peur des migrants et du terrorisme, qui renforce, à tort ou à raison, le sentiment de besoin de sécurité. Pour un nombre croissant d'électeurs, ce besoin se traduit par l'application du principe " nos citoyens d'abord ".

Ebola : Des nouveaux médicaments prometteurs, mais sans efficacité garantie

Ebola : Des nouveaux médicaments prometteurs, mais sans efficacité garantie

Dr Hilde De Clerck - La plus récente épidémie d'Ebola a été déclarée le 1er août au Nord-Kivu, province de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) et s'avère difficile à maîtriser. Il existe de nouveaux médicaments qui pourraient aider à protéger les personnes contre le virus Ebola ou soigner celles qui l'ont déjà contracté, mais les proposer et les administrer n'est pas aussi facile qu'il n'y paraît.

E-santé : bizarrerie législative

E-santé : bizarrerie législative

Vincent Claes - L'avancement de l'e-santé est parfois freiné par des problèmes techniques et politiques mais aussi juridiques. Un récent avis (N°63.753) du Conseil d'état révèle qu'il ne suffit pas de rédiger des lois, il faut aussi qu'elles tiennent compte de notre environnement institutionnel complexe.

Au-delà de quatre ans...

Au-delà de quatre ans...

Dr Ahmed Goubella - Depuis un bon trimestre ont eu lieu les élections médicales dont le taux de participation extrêmement faible est interpellant à plusieurs titres. Hormis le fait qu'il ait été en partie le fruit d'une modalité de vote défaillante et critiquable, la démobilisation des confrères pose question. Elle semble être le symptôme de graves constats.

La formation en médecine, de l'élite à la classe moyenne ?

La formation en médecine, de l'élite à la classe moyenne ?

Dr Serhat Yildirim - Les carabins sont indéniablement des étudiants privilégiés : ils ont la possibilité de suivre une formation passionnante et d'exercer ensuite un métier susceptible de leur apporter une grande satisfaction. On peut toutefois se demander qui sont finalement ces privilégiés qui peuplent les auditoires de médecine.

Blackouts

Blackouts

Nicolas de Pape - L'abandon progressif de la filière nucléaire pour produire l'électricité est finalement acté, malgré les réticences de la N-VA : le gouvernement belge n'a pas voulu donner sa chance à cette filière qui promettait peut-être des lendemains sans déchets. L'énergie nucléaire était un " maître-achat " pour assurer une transition énergétique crédible alors que le GIEC nous annonce que, faute de mesures énergiques, nous ne contiendrons pas la hausse des températures de 1,5 °C à l'horizon 2030-2052.

Où se situe le médecin au sein des dérives des religions intégristes et des dictatures ?

Où se situe le médecin au sein des dérives des religions intégristes et des dictatures ?

Dr Alain De Wever - Les événements de ces derniers mois me poussent à réfléchir au rôle du médecin dans une société où s'expriment de plus en plus ouvertement les dérives des religions intégristes et des régimes totalitaires qui imposent des obligations initiatrices d'attitudes destructrices de la condition humaine intéressant le respect de la liberté individuelle de chacun.