Profil de sécurité de l'immunothérapie combinée dans le mélanome avancé

Profil de sécurité de l'immunothérapie combinée dans le mélanome avancé

Chez les patients atteints d'un mélanome avancé traité avec nivolumab et ipilimumab, des événements indésirables de grade 3 ou 4 se sont produits chez 55% d'entre eux, et les événements indésirables liés au traitement ont entraîné une interruption du traitement chez 36%.

Réduire la dose de départ du sorafenib dans le traitement du HCC ?

Réduire la dose de départ du sorafenib dans le traitement du HCC ?

La réduction de la dose initiale de sorafenib est associée à une survie globale non inférieure, à un coût réduit et à un risque plus faible d'interruption du traitement chez les patients présentant un carcinome hépatocellulaire avancé.

Effet des AINS administrés aux patients atteints d'un CCR

Effet des AINS administrés aux patients atteints d'un CCR

L'utilisation régulière d'aspirine est associée à une amélioration de la survie globale et de la survie spécifique au cancer colorectal. L'utilisation régulière d'un AINS est associée à une survie globale améliorée uniquement chez les patients atteints de tumeurs de type KRAS sauvage.

Neuroblastome à haut risque. Évaluation de la résection et résultat final.

Neuroblastome à haut risque. Évaluation de la résection et résultat final.

Une résection, évaluée par le chirurgien, d'au moins 90% de la tumeur est associée à une prolongation de la survie sans évènement, à une moindre incidence de progression locale et à une survie globale (non significativement) améliorée chez les enfants présentant un neuroblastome à haut risque.