Osimertinib améliore la PFS dans le NSCLC EGFR T790M positif

Osimertinib améliore la PFS dans le NSCLC EGFR T790M positif

Osimertinib prolonge significativement la survie sans progression par rapport à l'association platine/pemetrexed chez les patients atteints d'un NSCLC EGFR T790M-positif progressant au cours d'une première thérapie par un inhibiteur de la tyrosine kinase de l'EGFR. Osimertinib occasionne en outre moins d'événements indésirables sévères.