Cancer de la tête et du cou : plus d'interventions inutiles

Cancer de la tête et du cou : plus d'interventions inutiles

Après une chimioradiothérapie (CRT) concomitante, l'envahissement lymphatique avait disparu chez 80 % des patients atteints d'un carcinome épidermoïde de la tête et du cou localement avancé. Mais comment sélectionner les patients nécessitant encore une ablation des ganglions lymphatiques ? L'étude ECLYPS1 apporte la réponse.

Nivolumab vs chimiothérapie dans le NSCLC avancé avec plus que 5% de PD-L1

Nivolumab vs chimiothérapie dans le NSCLC avancé avec plus que 5% de PD-L1

Aucune différence dans la survie sans progression n'a été observée pour le nivolumab vs la chimiothérapie dans le traitement de première intention des patients atteints de NSCLC récurrent ou de stade IV. De même, aucune différence dans la survie globale n'a été notée, bien que plus de la moitié des patients traités par chimiothérapie ont reçu du nivolumab après la progression de la maladie.

Glioblastome : Immunothérapie par cellules CAR-T, premiers résultats spectaculaires

Glioblastome : Immunothérapie par cellules CAR-T, premiers résultats spectaculaires

Un cas clinique de glioblastome cérébral récidivant répondant de manière assez spectaculaire à une nouvelle technique d'immunothérapie utilisant des cellules CAR-T (cellules T porteuses d'un récepteur chimérique), a été décrit par une équipe du réputé centre médical californien 'City of Hope' (Duarte, CA, USA). Une étape importante, puisque jusqu'ici les bons résultats enregistrés avec ce type de traitement se limitaient à l'hématologie.