Pas de risque accru de tumeurs secondaires à long terme après une radiothérapie en cas de chirurgie d'épargne mammaire

05/07/18 à 00:00 - Mise à jour à 03/07/18 à 13:28

Cette étude a évalué la survenue de tumeurs malignes secondaires chez 755 femmes dont l'âge médian était de 55 ans (25-89 ans), qui avaient été traitées entre 1992 et 2001 par chirurgie d'épargne mammaire suivie d'une irradiation de la totalité du sein (60-68 Gray), en raison d'un carcinome canalaire in situ (135 patientes) ou d'un carcinome mammaire de stade I-II (620 patientes). Les traitements additionnels consistaient en hormonothérapie et/ou chimiothérapie, en fonction du tableau clinique.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre