L'union fait la force !

31/12/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Avec moins d'effets secondaires oncogéniques et une meilleure efficacité même chez des patients ayant déjà développé une résistance à un inhibiteur du BRAF (BRAFi), les bithérapies ont de l'avenir, surtout lorsqu'il s'agit de pathologies aussi graves que des mélanomes métastatiques ou inopérables.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre