Cancer du sein : poursuivre le tamoxifène pendant 10 ans

13/02/13 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

L'essai ATLAS confirme que doubler le temps de traitement par TMX en le portant à 10 ans au lieu des 5 habituels diminue le risque de récidive et la mortalité des cancers du sein RE +, notamment dans la 2ème décennie. Chez les 6 846 patientes RE+, randomisées avec prolongation du TMX pendant 5 années supplémentaires (n = 3 428) ou sans (les 3 418 autres constituant le groupe contrôle). Avec la poursuite du traitement, le risque de récidive entre 5 et 14 ans s'établit à 21,4 % face à 25,1 % dans le groupe témoin, soit une réduction de 3,7 % en valeur absolue. La mortalité globale est passée de 15 % à 12,2 % sous TMX, (réduction nette de 2,8 %).

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre