La mortalité par cancer est plus élevée chez les travailleurs manuels

La mortalité par cancer est plus élevée chez les travailleurs manuels

Une équipe belge a réalisé une étude de cohorte incluant l'ensemble de la population belge entre 1991 et 2001, en âge de travailler (25-65 ans) en 1991, et a recoupé ces données avec celles des registres de mortalité entre 2001 et 2011.

Schémas néoadjuvants comparés dans le cancer du sein HER2-positif

Schémas néoadjuvants comparés dans le cancer du sein HER2-positif

Chez les femmes atteintes d'un cancer du sein HER2-positif, le docétaxel, le carboplatine et le trastuzumab plus le pertuzumab entrainent un taux de réponse pathologique complète plus élevé que l'ado-trastuzumab emtansine et le pertuzumab. Ce schéma est cependant associé à des taux plus élevés d'événements indésirables de grade 3 ou 4.

Suppléments en vitamine B et risque de cancer du poumon

Suppléments en vitamine B et risque de cancer du poumon

Une association spécifique faisant référence au sexe et à la source de vitamine B fournit des preuves supplémentaires que les suppléments de vitamine B ne protègent pas du cancer du poumon et peuvent être nocifs.

La laparoscopie utilisée dans le cadre d'une résection du côlon réduit la morbidité

La laparoscopie utilisée dans le cadre d'une résection du côlon réduit la morbidité

La résection laparoscopique entraîne une diminution significative des complications postopératoires et de la durée d'hospitalisation en cas de résection du côlon. Cette étude démontre que ce sont surtout les patients âgés et affaiblis exposés à un risque préopératoire élevé qui tirent un bénéfice de cette procédure.

Le bévacizumab associé à une chimiothérapie ne présente aucun intérêt dans le NSCLC résécable et détecté à un stade précoce

Le bévacizumab associé à une chimiothérapie ne présente aucun intérêt dans le NSCLC résécable et détecté à un stade précoce

Cette étude montre que, malgré l'utilité avérée du bévacizumab en complément à la chimiothérapie à base de platine chez les patients atteints d'un cancer du poumon métastatique, aucune amélioration n'est observée en termes de survie sans récidive ou de survie globale chez les patients souffrant d'un cancer bronchique non à petites cellules résécable et détecté à un stade précoce. Le bévacizumab n'est donc pas recommandé dans ce groupe de patients, notamment aussi en raison de l'augmentation des effets indésirables.

Words, words, words...

Dr Jacques Ninane - On sait le poids et le pouvoir des mots quand ils sont prononcés mais aussi quand ils sont écrits. Ceux utilisés pour parler des nouveaux traitements du cancer, en ce compris l'immunothérapie, sont souvent porteurs d'un sens très " fort ", à l'image probablement de l'espoir suscité par ces innovations.

Nouveaux remboursements

Nouveaux remboursements

Plusieurs médicaments anticancéreux ont été admis au remboursement. Petit passage en revue des nouveautés.

Meilleur diagnostic de l'atteinte ganglionnaire en cas de NSCLC

Meilleur diagnostic de l'atteinte ganglionnaire en cas de NSCLC

L'écho-endoscopie ne permet pas de détecter avec une certitude suffisante une atteinte N2 en cas de carcinome pulmonaire non à petites cellules (NSCLC) (sensibilité de 38 %), tandis qu'un quart des patients souffrant d'une atteinte cN1 sur la base d'un PET-CT présentent une atteinte ganglionnaire médiastinale occulte (N2). Une stadification médiastinale préopératoire par médiastinoscopie vidéo-assistée (VAM) ou VAM avec lymphadénectomie (VAMLA) fait-elle mieux ?

Des spermatozoïdes vecteurs de chimiothérapie !

Des spermatozoïdes vecteurs de chimiothérapie !

Des chercheurs allemands ont mené avec succès une expérience peu commune : manipuler des gamètes masculins pour leur faire transporter un médicament couramment utilisé en chimiothérapie jusque dans les cellules cancéreuses du col de l'utérus, et ainsi venir à bout des tumeurs.

Cryothérapie pour prévenir la neuropathie périphérique

Cryothérapie pour prévenir la neuropathie périphérique

La cryothérapie peut être une stratégie efficace pour la prévention de la neuropathie périphérique induite par la chimiothérapie chez les patientes atteintes d'un cancer du sein dont le traitement contient du paclitaxel.

Pas de computer en cabine de consultation SVP

Pas de computer en cabine de consultation SVP

Les patients atteints d'un cancer avancé préfèrent que leurs oncologues communiquent avec eux en face-à-face avec juste un bloc-notes à la main plutôt que d'utiliser plusieurs fois un ordinateur dans la salle d'examen.

Survie à 2 ans avec l'immunothérapie dans le NSCLC avancé

Survie à 2 ans avec l'immunothérapie dans le NSCLC avancé

La survie globale à 2 ans est meilleure avec le nivolumab qu'avec le docétaxel dans le NSCLC avancé. De plus, bons nombres de répondeurs au nivolumab ont une réponse qui persiste après 2 ans.

Les coûts des cancers professionnels évalués à 10 milliards d'euros en Belgique

Les coûts des cancers professionnels évalués à 10 milliards d'euros en Belgique

Avec plus de 100.000 morts par an, les cancers professionnels sont la première cause de mortalité au travail dans l'UE.Ces cancers professionnels dans l'Union européenne coûtent chaque année entre 270 et 610 milliards d'euros, soit 1,8% à 4,1% du produit intérieur brut de l'UE.

Traitement adjuvant prolongé dans le cancer du sein HER2-positif

Traitement adjuvant prolongé dans le cancer du sein HER2-positif

L'analyse à 5 ans des résultats de l'étude de phase III ExteNET a montré qu'un an de traitement par le nératinib après un traitement adjuvant à base de trastuzumab améliorait significativement la survie sans maladie invasive par rapport au placebo dans le cancer du sein HER2-positif.

Le nivolumab en troisième ligne en cas de cancer gastrique récidivant

Le nivolumab en troisième ligne en cas de cancer gastrique récidivant

La chimiothérapie de première et de deuxième ligne n'a souvent qu'une efficacité modérée chez les patients souffrant d'un adénocarcinome gastrique ou gastro-oesophagien métastasé. Cette étude indique que le nivolumab, un anticorps monoclonal ( inhibiteur de PD-1), se profile comme un traitement de troisième ligne actif et sûr, qui améliore significativement la survie comparativement au placebo.

La radiothérapie partielle est aussi efficace que la radiothérapie classique

La radiothérapie partielle est aussi efficace que la radiothérapie classique

Une dose élevée de rayons sur la totalité du sein après une tumorectomie ne s'avère pas meilleure qu'une irradiation d'une partie du sein avec une dose moindre en termes de récidive locale et de survie. En outre, cette radiothérapie partielle et " à dose moindre " réduit significativement les effets indésirables à long terme.