La survenue d'un diabète de type 2. Une manifestation précoce du cancer du pancréas ?

La survenue d'un diabète de type 2. Une manifestation précoce du cancer du pancréas ?

Une vaste étude (américaine) prospective sur la relation entre le diabète d'apparition récente et l'incidence du cancer du pancréas chez les Afro-Américains et les Latinos a montré que si le diabète était associé à un risque de cancer du pancréas plus de deux fois supérieur à la normale, le diabète d'apparition récente était associé à une augmentation 2,3 fois plus élevée du risque de cancer du pancréas dans ces populations.

Carfilzomib une ou deux fois par semaine dans le myélome multiple récidivant ou réfractaire ?

Carfilzomib une ou deux fois par semaine dans le myélome multiple récidivant ou réfractaire ?

Une analyse intermédiaire de l'étude de phase III ARROW indique qu'un schéma à dose hebdomadaire plus élevée de carfilzomib est associé à une survie sans progression prolongée par rapport à un schéma bihebdomadaire d'une plus faible dose chez des patients atteints d'un myélome multiple en rechute ou réfractaire.

Chirurgie du cancer du côlon les weekends et jours fériés

Chirurgie du cancer du côlon les weekends et jours fériés

La probabilité de développer des complications graves après une chirurgie d'urgence du cancer du côlon est significativement plus élevée au cours des weekends et jours fériés.

La chimiothérapie administrée par perfusion artérielle est une bonne alternative au sorafénib

La chimiothérapie administrée par perfusion artérielle est une bonne alternative au sorafénib

Dans cette étude prospective randomisée, menée dans six hôpitaux universitaires, 58 patients atteints d'un carcinome hépatocellulaire avancé associé à une thrombose tumorale de la veine porte ont été traités par le sorafénib (29 patients) ou par chimiothérapie en perfusion artérielle hépatique (29 patients).

La radiothérapie préopératoire en tant qu'adjuvant à la chimiothérapie offre rarement une valeur ajoutée dans le carcinome de l'oesophage

La radiothérapie préopératoire en tant qu'adjuvant à la chimiothérapie offre rarement une valeur ajoutée dans le carcinome de l'oesophage

Dans cette étude scandinave de phase II, randomisée et multicentrique, une chimiothérapie néoadjuvante préopératoire a été comparée à une chimioradiothérapie néoadjuvante préopératoire chez 181 patients présentant un adénocarcinome résécable ou un carcinome épidermoïde de l'oesophage ou de la jonction oesogastrique résécable.

Cancer : un algorithme prédit l'efficacité de l'immunothérapie

Cancer : un algorithme prédit l'efficacité de l'immunothérapie

Grâce à l'imagerie médicale, des chercheurs français ont réussi à mettre au point un logiciel capable de prédire l'efficacité de l'immunothérapie. Les résultats prometteurs de ce travail pionnier confirment l'énorme potentiel de l'intelligence artificielle dans la lutte contre le cancer.

Disparités concernant le NSCLC entre les États-Unis et le Royaume-Uni

Disparités concernant le NSCLC entre les États-Unis et le Royaume-Uni

Malgré le déclin constant des taux de mortalité ces dernières années, le cancer du poumon reste la principale cause de décès par cancer dans les pays riches. Dans une étude, des chercheurs de Yale ont collaboré avec des chercheurs anglais pour déceler les différences éventuelles concernant la prise en charge des patients atteints d'un NSCLC.

Rivaroxaban vs dalteparin chez les patients atteints de thromboembolie veineuse

Rivaroxaban vs dalteparin chez les patients atteints de thromboembolie veineuse

L'utilisation de l'inhibiteur oral du facteur Xa, le rivaroxaban, est associé à un taux plus faible de thromboembolie veineuse (TEV) récidivante mais à un taux plus élevé de saignements peu sévères mais néanmoins cliniquement significatifs comparée à celle de l'héparine de faible poids moléculaire dalteparin chez les patients cancéreux atteints de TEV.

Évolution après l'arrêt d'un traitement par un TKI dans la CML

Évolution après l'arrêt d'un traitement par un TKI dans la CML

Une analyse intermédiaire d'un essai européen montre que l'arrêt du traitement par un inhibiteur de tyrosine kinase chez les patients atteints de leucémie myéloïde chronique (CML) avec une réponse moléculaire majeure (MMR) est associé à une survie sans rechute particulièrement chez les patients avec une MMR de longue durée.

Risque de cancer du sein après une mammographie de dépistage négative

Risque de cancer du sein après une mammographie de dépistage négative

Un cancer du sein de mauvais pronostic est plus fréquent dans les cas détectés après un dépistage négatif. L'augmentation de la densité mammaire est associée à un risque accru de cancer diagnostiqué après une mammographie de dépistage négative et à un âge plus jeune avec un risque accru de cancer à pronostic défavorable.

Progression rapide de l'ATLL au cours d'un traitement anti PD-1

Progression rapide de l'ATLL au cours d'un traitement anti PD-1

Dans une lettre à l'éditeur, des auteurs décrivent la progression rapide de la leucémie / lymphome à cellules T adulte (ATLL) chez trois patients consécutifs recevant un traitement par inhibiteur de la protéine de la mort cellulaire programmée 1 (PD-1) avec l'utilisation du nivolumab.

Priorité au carfilzomib, une fois par semaine, dans le myélome multiple récidivant

Priorité au carfilzomib, une fois par semaine, dans le myélome multiple récidivant

Dans cette étude de phase 3, ouverte et randomisée, 478 patients souffrant d'un myélome multiple récidivant et réfractaire après deux ou trois traitements, notamment par des inhibiteurs du protéasome et immunomodulateurs, ont été traités par carfilzomib une fois par semaine (240 patients {70 mg/m2}) ou deux fois par semaine (238 patients {27 mg/m2}).

Pas de plus-value pour l'ajout de doxorubicine à la chimiothérapie classique dans le rhabdomyosarcome

Pas de plus-value pour l'ajout de doxorubicine à la chimiothérapie classique dans le rhabdomyosarcome

Dans cette étude de phase 3, ouverte, randomisée et multicentrique (108 hôpitaux dans 14 pays), 242 patients à haut risque de récidive d'un rhabdomyosarcome ont été traités par protocole IVA et 242 par protocole IVA + doxorubicine. Les patients à haut risque incluent les patients présentant un rhabdomyosarcome de type embryonnaire, après résection incomplète et situé à un endroit non favorable, avec ou sans atteinte ganglionnaire, et les patients présentant un rhabdomyosarcome de type alvéolaire, avec ou sans atteinte ganglionnaire.

Une poignée de main comme indicateur de survie dans le NSCLC ?

Une poignée de main comme indicateur de survie dans le NSCLC ?

Un test simple, mesurant la résistance à une " poignée de main " peut être un bon indicateur de la survie à court et à long terme chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules de stade I.