Un nouveau gant pour traduire la langue des signes en texte

07/09/17 à 10:00 - Mise à jour à 06/09/17 à 14:13

Des scientifiques américains ont mis au point un nouveau gant connecté capable de traduire en temps réel les 26 lettres de l'alphabet de la langue des signes. C'est une belle avancée pour les personnes qui sont obligées de passer par cette langue pour communiquer avec leur entourage.

Un nouveau gant pour traduire la langue des signes en texte

© -

La langue des signes a permis à des millions de personnes sourdes et muettes de sortir du silence. Mais cette langue est malheureusement peu maitrisée par le reste du monde.

Briser les barrières linguistiques entre les personnes entendantes et malentendantes, c'est le coeur du projet d'une équipe de l'Université californienne de San Diego dirigée par l'ingénieur Timothy O'Connor. Les chercheurs ont en effet mis au point un gant qui permet de transformer les mouvements de la langue des signes pour les faire apparaître sous forme de textes sur l'écran d'un smartphone ou d'un ordinateur, facilitant ainsi la discussion entre une personne utilisant cette langue et ceux qui ne la comprennent pas.

Il s'agit d'un gant de sport en cuir équipé de neuf micro-capteurs de mouvement souples et placés sur les phalanges, au niveau des articulations. Lorsque l'utilisateur plie les doigts, ces différentes électrodes réagissent et leur résistance électrique augmente.

Un programme informatique baptisé "The Language of Glove" traite les impulsions ainsi générées pour décrypter le geste réalisé par les doigts et le poignet. Les signaux sont ensuite transmis en temps réel via Bluetouth vers un smartphone ou un ordinateur sur lesquels une application dédiée se charge de les traduire en texte.

A ce jour, cette innovation permet uniquement d'épeler des mots. Les ingénieurs travaillent sur le code informatique pour que leur système soit capable de traduire des phrases entières.

Reste que le dispositif qui vient d'être élaboré présente de multiples avantages. Flexibles, ses capteurs permettent au porteur du gant de traduction d'oublier qu'il l'a enfilé. Ils sont beaucoup moins fragiles que ceux que l'on retrouvait dans les précédentes tentatives. De surcroît, le nouvel instrument consomme peu d'électricité et ses batteries se rechargent rapidement. Le tout pour un coût de fabrication qui avoisine les 100 dollars, ce qui est nettement inférieur à celui des autres traducteurs de langue de signes automatiques.

Les concepteurs tentent également de développer une nouvelle génération de gant intelligent doté du sens du toucher. "La reconnaissance des gestes est seulement une des capacités du gant," a indiqué Timothy O'Connor. "Notre but ultime est que ce gant soit utilisé en réalité virtuelle à la place des manettes ou joysticks. Cela sera bien mieux pour les jeux et le divertissement, mais encore plus dans la formation aux gestes chirurgicaux."

Signalons encore que des projets similaires sont en cours de développement un peu partout dans le monde. On ne peut que se réjouir de voir des gens travailler à l'amélioration du confort des personnes touchées par un handicap...

(références : PLOS ONE, 12 juillet 2017, doi : 10.1371/journal.pone.0179766, et vidéo You Tube, 12 juillet 2017)