Suicide : un risque nettement plus élevé chez les jeunes après un acte d'automutilation

03/05/18 à 09:00 - Mise à jour à 02/05/18 à 16:03

Dans les mois qui suivent un acte d'automutilation, en particulier s'il s'agit d'une méthode violente, les adolescents et jeunes adultes américains ont un risque de suicide nettement plus élevé que la moyenne. Un constat qui souligne l'importance des soins de suivi pour assurer la sécurité des jeunes concernés au cours de cette période critique.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre