Améliorations impressionnantes dans la SEP, et pourtant...

29/05/17 à 10:36 - Mise à jour à 12:51

La sclérose en plaques (SEP) est habituellement divisée en trois formes : rémittente, secondaire progressive et primaire progressive. Mais dans les faits, la SEP est considérée comme une maladie unique, avec des phénotypes cliniques différents et dans laquelle varie au cours de la maladie l'équilibre entre les mécanismes physiopathologiques sous-jacents. Le Dr Barbara Willekens, neurologue et spécialiste de la SEP (UZA), nous éclaire.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre