Fluctuations de l'humeur et pilule contraceptive

15/05/18 à 10:52 - Mise à jour à 10:54

Dans le cadre de la session consacrée aux travaux récents, Gabriele Merki est revenue sur deux publications récentes émanant de l'analyse d'un registre danois qui donne du poids à l'idée que chez certaines femmes, la contraception orale classique peut engendrer une véritable dépression. Une situation rare mais qu'il faut impérativement connaître puisque la solution passe par un changement de type de contraception. Dans cette interview, elle indique aussi qu'au vu de l'ensemble des résultats disponibles, il semble bien que les fluctuations importantes de l'humeur en relation avec la contraception concernent surtout les femmes ayant des antécédents, il y aurait donc une sorte de prédisposition.

En savoir plus sur: