A retenir à coup sûr de l'EULAR 2017

A retenir à coup sûr de l'EULAR 2017

Pierre Dewaele - Cette année plus de 4.800 abstracts ont été soumis pour l'EULAR 2017.

En tant que président du comité de sélection des abstracts, Robert Landewé revient sur deux affections phares de ce congrès: les ...

Interview avec le Pr dr Vanessa Smith  (UGand, Belgique)

Interview avec le Pr dr Vanessa Smith (UGand, Belgique)

Pierre Dewaele - Sclérodermie : détecter tôt...

Le Prof Vanessa Smith de l'université de Gand présente son étude concernant l'efficacité de la vidéocapillaroscopie unguéale dans ...

Propos sur la goutte

Propos sur la goutte

Dr Jean-Claude Lemaire - Sélectionnés à votre intention, trois travaux qui montrent à quel point l'excès d'acide urique et sa traduction clinique en accès ...

Arthrite psoriasique : agir au nom de Janus

Arthrite psoriasique : agir au nom de Janus

Pierre Dewaele - La venue de nouveaux traitements dans des pathologies rhumatismales est toujours attendue. Philip Mease (Seattle, WA, USA) a présenté ...

Interview avec Dr Lene Dreyer (Copenhagen, Denmark)

Interview avec Dr Lene Dreyer (Copenhagen, Denmark)

Pierre Dewaele - Coïncidence ou causalité ?

Impossible de trancher, mais les résultats d'une étude danoise qui a été présentée en conférence de presse officielle de cette ...

Interview avec le Pr Bruno Fautrelle (Paris, France)

Interview avec le Pr Bruno Fautrelle (Paris, France)

Pierre Dewaele - Il n'est jamais trop tôt pour bien faire

Dans le droit fil du thème de la campagne " Don't Delay, Connect Today" lancé lors de cette édition 2017 du congrès européen de ...

Mieux prendre en charge la douleur

Mieux prendre en charge la douleur

Pierre Dewaele - La douleur chez les patients souffrant d'arthrite psoriasique demeure un besoin non rencontré chez beaucoup. Elle impacte la qualité de vie et la vie quotidienne. Philip Conaghan (Leeds, Royaume-Uni) a présenté les résultats d'une étude multinationale.

Immunothérapie et cancer : un impact sur les maladies rhumatismales

Immunothérapie et cancer : un impact sur les maladies rhumatismales

Pierre Dewaele - Le développement de l'immunothérapie constitue une révolution dans la prise en charge des cancers. Cependant, les effets secondaires bien souvent minimisés par les oncologues par rapport à la chimiothérapie concernent aussi la sphère rhumatismale. Une session y était consacrée à l'EULAR.

Traitements biologiques de la PR et risque de cancer

Traitements biologiques de la PR et risque de cancer

Dr Jean-Claude Lemaire - Au nom de l'ensemble des investigateurs de l'étude ARTIS, Johan Askling a présenté en conférence de presse deux analyses consacrées aux relations entre biothérapie et cancer chez les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

Une alimentation riche en acides gras saturés favoriserait l'arthrose

Une alimentation riche en acides gras saturés favoriserait l'arthrose

Il s'agit fort probablement de la première étude menée en vue d'étudier les effets sur la santé articulaire d'un régime occidental classique comportant des hydrates de carbone simples et 20% de graisses saturées. Les chercheurs australiens de l'Université de technologie du Queensland ont examiné ces effets sur des rats nourris avec des aliments tels que le beurre, l'huile de coco, l'huile de palme et la graisse animale, ainsi que les glucides simples.

Les os tirent profit d'une vie moins sédentaire à l'adolescence

Les os tirent profit d'une vie moins sédentaire à l'adolescence

Cette étude canadienne vient rappeler toute l'importance d'une activité sportive à l'enfance et à l'adolescence pour un développement squelettique sain et durable, surtout lors d'une période de quatre années (de 6 à 10 ans pour les filles, et de 12 à 16 ans pour les garçons). 36% du squelette humain se forme en effet durant cette période au cours de laquelle l'os est particulièrement réactif à l'exercice physique.

ESCEO 2017, le rideau est tombé, quelques messages clés

ESCEO 2017, le rideau est tombé, quelques messages clés

Dr Jean-Claude Lemaire - L'ostéoporose est réputée être sous-diagnostiquée et sous-traitée, ce qui est en réalité tout à fait vrai et fait périodiquement resurgir l'idée qu'un dépistage généralisé, en tout cas chez la femme au moment de la ménopause pourrait être une solution.

A l'issue du congrès mondial sur l'ostéoporose, l'arthrose et les affections musculo-squelettiques, Florence 23-26 mars 2017, le professeur Jean-Yves Reginster, président de l'European Society for Clinical and Economic Aspects of Osteoporosis and Osteoarthritis (ESCEO) qui a été à l'origine de ces congrès nous a livré son opinion sur ce point précis avant de mettre en exergue quelques uns des messages de cette édition 2017 qui jalonnent la route des années à venir.

Ostéoporose: un homme sur cinq et des fractures plus graves que chez la femme

Ostéoporose: un homme sur cinq et des fractures plus graves que chez la femme

Dr Jean-Claude Lemaire - En dépit d'une idée souvent bien ancrée dans les esprits, l'ostéoporose ne frappe pas que les femmes, les hommes également sont concernés. Globalement une fracture ostéoporotique sur 3 survient chez un homme et un homme sur 5 sera victime d'une telle fracture au cours de son existence. De plus ces fractures sont souvent plus graves chez l'homme engendrant plus de mortalité et générant plus de dépendance. Lors du congrès WCO-IOF-ESCEO, le professeur Jean-Marc Kaufmann de Gand a animé un "Meet the professor" sur ce thème qui lui tient à coeur et nous a livré quelques unes de ses réflexions.

Logique et faits réels ne font pas toujours bon ménage.

Logique et faits réels ne font pas toujours bon ménage.

Dr Jean-Claude Lemaire - Chez les jeunes hommes ayant terminé leur croissance, il est constaté des taux élevés des biomarqueurs du renouvellement osseux laissant envisager que persiste un certain degré d'accroissement de la masse osseuse.

Le travail présenté par Charlotte Verroken de l'Université de Gand montre cependant que les mesures de la densité minérale osseuse et du contenu minéral osseux effectuées à douze ans de distance des mesures des biomarqueurs du renouvellement ne plaident pas en faveur de cette hypothèse.