Le (bio)feedback bénéfique à l'observance thérapeutique dans l'asthme

08/02/18 à 01:30 - Mise à jour à 09:22

Lorsqu'un asthme sévère ne connaît pas d'amélioration sous traitement médicamenteux, la cause peut résider dans une faible observance thérapeutique, dans une mauvaise technique d'inhalation ou dans une pharmacorésistance de l'asthme. Cette étude s'est attachée à vérifier si la formulation d'un (bio)feedback à l'utilisation de l'inhalateur peut contribuer à améliorer la technique d'inhalation et l'observance thérapeutique et, de ce fait, à identifier les patients réfractaires.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre