Étude expérimentale avec des inhibiteurs de JAK2 en cas de fibrose pulmonaire

07/03/18 à 12:00 - Mise à jour à 06/03/18 à 11:51

Les patients souffrant de fibrose pulmonaire idiopathique présentent souvent de l'hypertension pulmonaire, ce qui compromet leur pronostic. Un traitement au moyen de vasodilatateurs échoue surtout en raison d'un déséquilibre ventilation/perfusion et d'une désaturation en oxygène. Cette étude examine le rôle de JAK2 (Janus kinase type 2) comme cible thérapeutique potentielle.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre