Arrêter de fumer diminue rapidement le risque d'AVC méningé

Arrêter de fumer diminue rapidement le risque d'AVC méningé

Chose malaisée, stopper la cigarette est un bon moyen d'écarter le risque d'avoir un accident vasculaire cérébral de type hémorragique, la forme la plus grave d'AVC. Avec un effet immédiat de surcroît.

Bloquer ADAM33 : un moyen radical de prévenir l'asthme !

Bloquer ADAM33 : un moyen radical de prévenir l'asthme !

Contrairement à ce qu'on a pu croire pendant des années, l'obstruction des voies respiratoires ne serait pas le résultat d'une inflammation causée par une réaction allergique. Il semblerait plutôt qu'un gène, ADAM33, serait en fait un facteur majeur du remodelage, de l'inflammation et de l'irritation des voies respiratoires, en présence d'allergènes, et qu'en le bloquant, il serait possible de restaurer la capacité des poumons à fonctionner normalement.

Le "binge watching" augmente le risque d'embolie pulmonaire

Le "binge watching" augmente le risque d'embolie pulmonaire

Voilà une découverte pour le moins surprenante mais aussi une mauvaise nouvelle pour tous les fans du petit écran. Des scientifiques japonais révèlent en effet que l'enchaînement des marathons télévisuels augmente les risques d'obstruction des vaisseaux sanguins et, par conséquent, d'embolie pulmonaire.

Grossesse : le tabagisme de la mère altère l'ADN du foetus

Une équipe internationale de chercheurs a mené une étude de grande envergure qui apporte de nouveaux arguments en faveur du sevrage tabagique des femmes enceintes. Les résultats indiquent que les produits issus de la cigarette induisent des modifications sur l'ADN à la fois chez la mère, et chez l'enfant. Pour ce dernier, les effets seraient néfastes sur le long terme.

Un peu de soleil chaque jour pour prévenir l'asthme chez l'enfant à naître

S'il est dangereux de rester trop longtemps au soleil sans protection en raison du risque de mélanome, par contre une dose modérée de soleil pendant le deuxième semestre de la grossesse serait bénéfique pour que la future maman obtienne des niveaux suffisants de vitamines D et que le risque d'asthme chez l'enfant à naître soit réduit.

L'allaitement réduit les risques d'otites

Alors que les études sur les bienfaits de l'allaitement, tant pour le bébé que pour sa maman, se succèdent, une nouvelle recherche assure que le lait maternel serait le meilleur des remparts contre les infections de la sphère ORL, en particulier les otites, chez le nourrisson.