Qu'est-ce qui fait bouger les patients BPCO?

Qu'est-ce qui fait bouger les patients BPCO?

Jean-Luc Schouveller - L'activité physique régulière constitue un facteur clé du traitement de la BPCO. Mais ne nous voilons pas la face, c'est aussi ...

LABA/LAMA: les poumons, oui, le coeur, non

LABA/LAMA: les poumons, oui, le coeur, non

Jean-Luc Schouveller - L'analyse des données Holter des patients inclus dans les études TORNADO 1 et 2 rassure. La combinaison fixe d'un antagoniste ...

Paracétamol-asthme: un lien qui intrigue

Paracétamol-asthme: un lien qui intrigue

Jean-Luc Schouveller - L'étude australienne MACS (Melbourne Atopy Cohort Study) qui a suivi 620 enfants jusqu'à l'âge de 18 ans montre que ceux traités ...

Asthme: attention à la prise de poids

Asthme: attention à la prise de poids

Jean-Luc Schouveller - ECRHS, European Community Respiratory Health Study, est une étude de cohorte longitudinale ...

MISTRAL lève le voile sur la gestion du patient BPCO par les généralistes

MISTRAL lève le voile sur la gestion du patient BPCO par les généralistes

Jean-Luc Schouveller - Interviewés dans le cadre de l'étude allemande MISTRAL sur leur approche du patient BPCO en termes de diagnostic, de décision thérapeutique et de collaboration avec le pneumologue, les médecins généralistes se révèlent de bons gestionnaires soucieux de suivre les recommandations les plus actuelles.

AIRFLOW-2 met sur les rails une nouvelle option pour le traitement endoscopique de la BPCO

AIRFLOW-2 met sur les rails une nouvelle option pour le traitement endoscopique de la BPCO

Jean-Luc Schouveller - Symptômes, exacerbations et hospitalisations réduits de moitié sur une période de 1 an, des résultats issus de l'étude de phase II, AIRFLOW-2, qui suggèrent que la technique endoscopique de dénervation pulmonaire ciblée pourrait, dans un proche avenir, constituer une option thérapeutique complémentaire au traitement pharmacologique classique pour tout patient souffrant de BPCO modérée à sévère déjà sous traitement à doses optimales mais toujours symptomatique.

Le tabagisme passif élève le risque de mourir d'une BPCO

Le tabagisme passif élève le risque de mourir d'une BPCO

Selon une étude américaine, le tabagisme passif, aussi bien chez les enfants que chez les adultes, augmente le risque de contracter la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et d'en mourir.

Pollution de l'air: la santé des Européens n'est pas assez protégée

Pollution de l'air: la santé des Européens n'est pas assez protégée

L'Union européenne ne protège pas assez ses citoyens contre la pollution atmosphérique, et la plupart de ses Etats membres ne "respectent toujours pas les normes" en la matière, a déploré la Cour des comptes européenne dans un rapport publié mardi.

Concertation avant le dépistage du cancer du poumon

Concertation avant le dépistage du cancer du poumon

Le dépistage du cancer du poumon requiert une discussion approfondie préalable entre le clinicien et le patient concernant les avantages et les inconvénients. Ce principe figure dans les recommandations, mais qu'en est-il en pratique quotidienne ?

L'anlotinib en troisième ligne dans le CBNPC

L'anlotinib en troisième ligne dans le CBNPC

Après une étude de phase 2 qui a mis en évidence une meilleure survie sans progression (PFS) et un bénéfice potentiel en termes de survie globale (OS), une étude de phase 3 semble confirmer l'efficacité de l'anlotinib dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC).

Instauration d'un traitement par inhibiteurs de PD-(L)1 et corticostéroïdes

Instauration d'un traitement par inhibiteurs de PD-(L)1 et corticostéroïdes

L'immunothérapie par inhibiteurs de PD-(L)1 est désormais la norme dans les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC). Les auteurs ont examiné si l'administration de corticostéroïdes à l'instauration de cette immunothérapie avait un effet sur l'efficacité.

Message-clé : tenir bon

Message-clé : tenir bon

Pour les patients atteints de BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), il est important d'augmenter et de maintenir le niveau d'activité physique. Dans cet article, les résultats de la méthode dite d'entraînement urbain, ou Urban Training®, sont examinés après un an.