Migraine: une physiopathologie mieux comprise et de nouvelles cibles thérapeutiques

21/06/18 à 09:00 - Mise à jour à 20/06/18 à 14:58

Plusieurs pistes sont explorées pour améliorer les résultats thérapeutiques dans la migraine. La voie du CGRP (calcitonine gene-related peptide) est la plus prometteuse. Comme l'explique J. Olesen (Glostrup, Danemark) les antagonistes dirigés contre le CGRP ou ses récepteurs devraient dans une avenir proche avoir une traduction dans le quotidien des patients en termes de prévention des crises.