Microbiote intestinal et sclérose en plaques

25/06/18 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

La relation a de quoi surprendre car l'intestin et le cerveau ne sont pas à proprement parler voisins. Pourtant, la flore intestinale est susceptible d'influencer l'immunité cérébrale. Les mécanismes sur lesquels reposent cette relation sont complexes mais ouvrent des perspectives en termes d'interventions. Les explications d'Hartmut Wekerle (Munich, Allemagne).

Microbiote intestinal et sclérose en plaques

En savoir plus sur: