Vers une gestion unique Bordet/Erasme pour constituer un cancéropôle de taille critique

06/09/18 à 12:20 - Mise à jour à 12:18

L'ULB et la Ville de Bruxelles proposeront ce lundi à leur conseil respectif de conduire l'hôpital Erasme et l'Institut Jules Bordet à une stratégie et une gestion uniques. " Ceci tient compte de la nécessité d'initier un mouvement de rapprochement des hôpitaux universitaires de la Ville et de l'hôpital académique et de l'urgence étant donné l'avancée de la reconstruction de l'Institut Jules Bordet sur le campus Erasme des sciences de la santé de l'ULB. "

Vers une gestion unique Bordet/Erasme pour constituer un cancéropôle de taille critique

© BELGA

Ce groupement constituera une " collaboration hospitalière durable, juridiquement formalisée et agréée en vue d'une répartition des tâches et d'une complémentarité en matière d'offres de services " et sera la première étape d'un plan conduisant à terme à la fusion des deux hôpitaux dans un hôpital universitaire cogéré à égalité par l'ULB et la Ville de Bruxelles.

2.476 médecins

La Ville de Bruxelles et l'ULB sont, ensemble, " un des plus grands acteurs médicaux de Belgique, avec aujourd'hui 3 campus et 5 hôpitaux qui représentent, ensemble, 2.829 Lits, 2.476 médecins, 3.849 infirmiers, 120.173 patients hospitalisés par an et un budget global de l'ordre d'1,3 milliards d'euros ".

Ce projet d'intégration vise, dans un second temps, à s'élargir aux 3 autres hôpitaux de la ville (HUDERF, St Pierre et Brugmann) dans un projet commun à discuter en priorité avec les hôpitaux IRIS-Sud. " Les autres partenaires privilégiés pour les deux parties sont l'UZ-VUB, le CHIREC et le réseau des hôpitaux de l'ULB en région wallonne, sans exclure d'éventuels nouveaux partenaires. "

Ensemble hospitalier universitaire de pointe

Le but ultime est de constituer et de développer " un ensemble hospitalier universitaire de pointe qui devienne une référence au niveau européen au service de l'enseignement, de la recherche et des soins d'excellence au bénéfice des patients tant de la région bruxelloise que de la fédération Wallonie-Bruxelles, y inclus les missions sociales et de services à la communauté qui sont au coeur des missions des deux parties ".

Cette nouvelle structure hospitalière, qui sera administrée d'une manière paritaire par l'Université et par la Ville de Bruxelles. "Elle reprendra et continuera à développer les missions sociales de l'hôpital public et les missions académiques de l'hôpital universitaire."

Erasme et Bordet se fonderait alors " dans une entité qui accueillera les patrimoines, les actifs et les passifs des deux hôpitaux et bénéficiera de la garantie bancaire de la ville. Les partenaires ont pris la décision de se faire assister par des consultants de haut niveau dans le but d'étudier le modèle médical, économique, organisationnel et de gestion du nouvel hôpital, et s'accompagne de propositions de feuille de route du changement. L'appel d'offre a été publié et la sélection du consultant est prévue pour fin septembre 2018. "