"Un directeur infirmier par réseau serait peu judicieux"

07/06/18 à 10:35 - Mise à jour à 15:17

Interpellée à la Chambre par l'opposition sur le fait que les organisations infirmières sont inquiètes de la place de celles-ci dans les futurs réseaux hospitaliers, Maggie De Block a précisé que " un département infirmier ou un directeur infirmier au niveau du réseau serait peu judicieux, étant donné que les soins aux patients restent une mission d'un hôpital ".

"Un directeur infirmier par réseau serait peu judicieux"

© BELGAIMAGE

Muriel Gerkens, Ecolo-Groen, présidente de la commission santé publique de la Chambre, a précisé mardi que fin mars, " les infirmiers sont revenus avec des questions précises sur la fonction d'infirmier chef de réseau, les conseils médical et infirmier, les droits de décision et de vote dans la répartition de l'enveloppe financière générée par les infirmiers et sur leur implication dans les conventions Inami ".

Inclure l'expertise des infirmières

Réponse de Maggie De Block : " La critique de l'Union des infirmières de Belgique porte plutôt sur la législation existante en matière d'hôpitaux et non sur le projet de loi relatif aux réseaux. Un département infirmier ou un directeur infirmier au niveau du réseau serait peu judicieux, étant donné que les soins aux patients restent une mission d'un hôpital. Il n'est pas interdit de créer un conseil consultatif pour l'art infirmier au niveau du réseau mais il ne sera pas ancré dans la loi. " En revanche, " inclure une expertise en art infirmier dans la gestion pourrait avoir un impact plus important sur la prise de décision médicale réfléchie que si l'on devait prévoir un représentant de ces intérêts au niveau du réseau ".

Catherine Fonck, cdH, lui a répondu que les réseaux auraient bel et bien un effet sur les unités et les infirmiers. Mais la réponse de Maggie De Block a fusé : " Une représentation est demandée au niveau des réseaux. Qu'en est-il alors des kinésithérapeutes des soignants et des aidants-proches ? Nous allons nous retrouver avec une armée mexicaine sur les bras... "