Syrie: saisie de 300.000 comprimés de captagon (psychotrope) appartenant à l'EI

19/06/18 à 09:00 - Mise à jour à 11:15

INTERNATIONAL : Une milice syrienne soutenue par Washington a saisi 300.000 comprimés de captagon, d'une valeur de 1,4 million de dollars, appartenant au groupe Etat islamique (EI), a annoncé lundi la coalition antidjihadistes dirigée par les Etats-Unis.

Syrie: saisie de 300.000 comprimés de captagon (psychotrope) appartenant à l'EI

© AFP

Le captagon est une amphétamine tirée d'un ancien médicament psychotrope, fabriqué au Liban et probablement aussi en Syrie et en Irak, essentiellement à destination de l'Arabie saoudite, selon un rapport diffusé en juillet dernier par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

Menée par Maghawir al-Thawra, une milice syrienne alliée de la coalition, cette saisie est survenue le 31 mai dans le cadre d'opérations contre l'EI dans la zone d'al-Tanaf (sud-est), où se trouve une base militaire américaine.

Elle a eu lieu au niveau de la ligne de "déconfliction", longue de 55 km et qui coupe cette région du sud-est syrien en deux zones, l'une sous contrôle des forces soutenues par les États-Unis, l'autre aux mains des forces pro-régime.