Recherche médicale : le CHU de Liège et l'ULg s'associent avec Janssen Pharmaceutica

03/02/17 à 09:36 - Mise à jour à 11:43

Source: Le Journal Du Médecin

L'Université de Liège, le CHU de Liège, d'une part et Janssen Pharmaceutica et Janssen-Cilag d'autre part ont signé jeudi un accord sur l'analyse des données de santé, l'évolution des essais cliniques et le recrutement de patients, la recherche pharma proprement dite et les soins oncologiques à domicile. Ce type d'accord est amené à entrer dans les moeurs, semblent dire les dirigeants des différentes entités.

Recherche médicale : le CHU de Liège et l'ULg s'associent avec Janssen Pharmaceutica

De gauche à droite, Tom Aelbrecht (Janssen Pharmaceutica), Pr Rudi Cloots (Vice-recteur, Recherche, ULg), Sonja Willems (Janssen Benelux), Julien Compère (administrateur délégué, CHU de Liège). © NC

Après l'Université et le CHU de Gand, c'est le troisième accord signé par Janssen Pharmaceutica avec un pôle universitaire.

Il concerne cinq domaines d'innovation :

Premièrement, une meilleure utilisation et interprétation des données de santé via le projet EHR4CR (Electronic Health Records for Clinical Research). Celui-ci correspond au programme du CHU de Liège qui se penche sur le big data appliqué à la recherche translationnelle (qui vise à transformer en projet concrets les progrès scientifiques théoriques).

Deuxièmement, ATC (Advanced Technology Corporation), société spin-off du CHU de Liège spécialisée dans les essais cliniques de Phase I "va collaborer avec Janssen pour le recrutement de volontaires pour des essais en onco-hématologie, maladies cardiovasculaires et métaboliques (diabète de type II, obésité), neurosciences (Alzheimer) et immunologie (arthrite rhumatoïde, psoriasis)".

Troisièmement le département de Chimie de l'ULg va collaborer au concept de "open innovation" dans le domaine du développement pharmaceutique. Les quatre entités pensent à la "chimie verte", la "production continue", la biopharmacie, la modélisation informatique et la miniaturisation des équipements d'analyse ainsi que le "process analytical technology". Ce dernier concept consiste à élaborer une stratégie qualité pas seulement sur le produit fini mais à chaque étape de fabrication.

En outre, le CHU de Liège et Janssen vont collaborer sur un concept innovant de soins oncologiques à domicile. "Le but est d'améliorer le trajet de soins de patients atteints d'un cancer en prenant en considération leurs besoins spécifiques et leur ressenti avant, pendant et après leur journée de traitement."

Oncologie à domicile

Enfin, le CHU et l'ULg vont participer au modèle de JLINX (Johnson & Johnson Innovation), qui "vise à développer une communauté d'innovation médicale engageant divers partenaires et acteurs académiques, hospitaliers et entrepreneuriaux".

Albert Corhay, recteur de l'ULg estime que"cet accord avec un grand acteur du secteur pharmaceutique est un premier succès important du pôle Santé entre l'ULg et le CHU de Liège. Toutes les compétences mises en réseau au sein des centres de recherches de l'Université de Liège, du CHU de Liège, du GIGA, les spin-offs incubées à Liège, nos partenariats et nos investissements... Notre collaboration avec Janssen va nous permettre d'amplifier encore nos nombreux atouts."

Julien Compère, administrateur délégué du CHU de Liège salue le fait que "la stratégie d'excellence hospitalo-universitaire, dans des thématiques 'santé' bien précises, est ainsi couronnée par un partenariat majeur avec un opérateur pharmaceutique de premier plan, le CHU étant le premier hôpital francophone de Belgique à signer un tel accord".

"Les entreprises pharmaceutiques et les universités sont des partenaires logiques parce qu'elles sont toutes deux actives dans la recherche scientifique et dans l'innovation médicale", estime Stef Heylen, managing director de Janssen Pharmaceutica.

Pour M. Heylen, ce type de collaboration explique la place enviable de la Belgique en matière de recherche médico-phamaceutique.

Notons que la Belgique est 9e mondiale en nombre de publications relatives à la recherche médicale et scientifique selon un classement de Thomson Reuter.