Prothèses mammaires défectueuses: Jean-Claude Mas définitivement condamné

12/09/18 à 09:42 - Mise à jour à 09:41

Condamné à quatre ans de prison ferme pour ses prothèses mammaires défectueuses implantées chez des dizaines de milliers de femmes dans le monde, Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise PIP, va devoir purger sa peine. Son pourvoi en cassation a été rejeté mardi.

Prothèses mammaires défectueuses: Jean-Claude Mas définitivement condamné

© PHOTOPQR/NICE MATIN

Il a été déclaré irrecevable par la Cour de cassation, son mémoire n'ayant pas été déposé au greffe dans le délai d'un mois après la date du pourvoi. Sa condamnation à quatre ans de prison ferme et 75.000 euros d'amende par la cour d'appel d'Aix-en-Provence, le 2 mai 2016, pour fraude aggravée et escroquerie à l'égard de la société allemande de certification TÜV, qu'il avait bernée sur la composition de son gel pour prothèses, est donc définitive.