Pas de vacances pour 320 médecins belges volontaires

31/07/18 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Environ 320 professionnels bénévoles se rendent chaque année en Afrique pour travailler gracieusement dans un hôpital partenaire de Médecins sans vacances (MSV), a indiqué l'organisation caritative à l'agence Belga lundi. Cela représente quelque 150 missions effectuées chaque année.

Pas de vacances pour 320 médecins belges volontaires

© MAXPPP

Médecins sans vacances est né en 1981 de l'initiative de deux médecins belges, Frans De Weer en Johan Mattelaer. En vacances au Cameroun un an auparavant, les deux hommes avaient été fortement impressionnés par le manque de moyens médicaux sur place. L'année suivante, ils y retournaient pour offrir leur soutien professionnel.

"Depuis, nous organisons chaque année plusieurs missions et formations dans des hôpitaux partenaires en Afrique sub-saharienne", expose la directrice de MSV, Inge Weber. "Nous mettons à disposition des équipes multidisciplinaires composées de spécialistes médicaux, paramédicaux et techniques pour échanger nos connaissances avec nos collègues locaux."

Médecins sans vacances est présent dans une quarantaine d'hôpitaux et de centres de soins au Congo, au Burkina Faso, au Burundi, au Bénin et au Rwanda, cinq pays d'Afrique dont l'indice de développement humain (HDI) est particulièrement faible.

Des 320 praticiens que l'organisation envoie annuellement, 45% sont des spécialistes (gynécologues, chirurgiens, orthopédistes, pédiatres, radiologues, anesthésistes, psychiatres). Les professions paramédicales et techniques, comme les infirmiers, les sages-femmes, les laborantins, les kinésithérapeutes et les ergothérapeutes, représentent les 55% restant du personnel déployé.

"Toutes ces personnes travaillent bénévolement durant leurs vacances", conclut Kathleen Mentrop, porte-parole de l'association. MSV est financé par les subsides et les dons que l'organisme reçoit de ses 22.000 sympathisants.