"Ne pas donner au patient un accès trop rapide à son dossier médical"

01/06/17 à 11:35 - Mise à jour à 11:48

Source: Le Journal Du Médecin

INTERNATIONAL : Les patients ne devraient pas avoir accès trop rapidement aux résultats des recherches les concernant dans leur dossier médical. Car cela peut mener à de l'incompréhension, de l'inquiétude et de la confusion. Un temps de latence d'une semaine est recommandée, soulignent l'interniste néerlandais Yvo Smulders et l'éthiciennne Suzanne Metselaar.

"Ne pas donner au patient un accès trop rapide à son dossier médical"

© © mm-images/K. Neudert

Selon ces deux spécialistes qui s'expriment dans la revue Medisch Contact, les résultats de recherche rendus accessibles pour le patient sont en soi une bonne chose pour préparer la consultation prochaine. Cela aide à prendre une décision commune avec le médecin ou à prendre en main son propre trajet de soins.

Toutefois, ces rapports sont souvent formulés de manière incompréhensible pour le patient. Ils ne contiennent au surplus pas encore de conclusions. Ce qui peut provoquer incompréhension et confusion dans le chef du patient. Et faire perdre beaucoup de temps en consultation, selon le duo.

D'une enquête menée aux Pays-Bas auprès de huit UMC (universitair medische centra's) une période de latence d'une semaine est recommandée entre le moment où les résultats des tests sont disponibles et la mise à disposition sur le portail du patient. Cette semaine donne "suffisamment de temps pour corriger le rapport médical, le compléter et le contextualiser et donne l'occasion d'approcher personnellement et en premier le patient concerné a fortiori en cas de nouvelle inattendue, mauvaise ou difficile à interpréter".