Le pembrolizumab, vainqueur du dernier prix Galien, remboursé sans doute au mois de mai

02/02/17 à 10:23 - Mise à jour à 10:35

Source: Le Journal Du Médecin

L'Agence européenne des médicaments vient d'approuver le pembrolizumab comme premier traitement dans la forme avancée du cancer du poumon le plus courant. Des discussions sont en cours entre la firme et les autorités et pourraient déboucher sur un remboursement de ce traitement par immunothérapie, à partir du mois de mai. Cette molécule a gagné l'an passé le prix Galien/journal du Médecin.

Le pembrolizumab, vainqueur du dernier prix Galien, remboursé sans doute au mois de mai

©Vincent Isore/IP3 press; Paris, France - Image of Tobacco consumption. © BELGAIMAGE

Outre le cancer de la peau, la ministre fédérale avait annoncé mi-décembre le remboursement de l'immunothérapie pour trois types de cancer (le cancer du poumon, le cancer du rein et la maladie de Hodgkin). Elle avait même court-circuité la commission de remboursement de l'Inami (qui met en moyenne un an à se décider), accélérant de facto le processus.

La décision annoncée au niveau européen laisse donc envisager un remboursement du pembrolizumab à partir du mois de mai (en fonction des discussions, ndlr) pour la forme avancée du cancer du poumon le plus courant (soit 85 pc des cas). Les patients atteints de ce cancer et démontrant un taux suffisant de réponse au traitement ne devront donc plus passer par la chimiothérapie.

Avec ce traitement, "le risque de progression de la maladie est réduit de moitié, de même que les effets indésirables. Pour nos patients, c'est plus qu'une bonne nouvelle, c'est l'espoir de s'en sortir...", souligne la société MSD.

En Belgique, le cancer du poumon constitue la première cause de décès par cancer et 8.000 nouveaux cas sont recensés par an.

Le pembrolizumab est fabriqué en Irlande et aux Etats-Unis. Il est cependant "emballé et exporté" vers 140 pays du monde à partir de Heist-op-den-Berg.

En savoir plus sur: