Le parlement bruxellois pose l'acte fondateur d'Iriscare

13/03/17 à 11:41 - Mise à jour à 14/03/17 à 16:56

Le parlement bruxellois a donné son feu vert vendredi dernier à la création d'Iriscare, l'organe qui gérera les compétences de Santé et d'Aide aux personnes sensiblement amplifiées dans le cadre de la dernière réforme de l'Etat.

Le parlement bruxellois pose l'acte fondateur d'Iriscare

© BELGA

Cette réforme a partiellement défédéralisé des matières relevant de la sécurité sociale qui seront géréesproche au sein du nouvel Organisme d'intérêt public (OIP), dont l'acte fondateur a été posé vendredi. L'opposition MR et Ecolo s'est abstenue jugeant que le nouvel outil avait plutôt la dégaine d'un mammouth et le format d'une usine à gaz. Le PTB, la N-VA et le Vlaams Belang ont voté contre. Dans la majorité, on a souligné que la composition des organes d'Iriscare respectait les équilibres bruxellois, notamment linguistiques et/communautaires, qui s'imposent à cet organisme public.

Plus d'infos sur Iriscare ici.

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos