Le Luxembourg veut attirer la double cohorte

09/05/17 à 12:02 - Mise à jour à 10/05/17 à 16:12

Source: Le Journal Du Médecin

Avec 240 MG qui partiront en retraite d'ici 2025, la province du Luxembourg entend attirer un maximum des 1.200 étudiants minimum qui sortiront de médecine en 2018 et qui seront disponibles dans quelques années sur le marché, écrit L'Avenir. Pour ce faire, une cellule a été créée : la CAMG.

Le Luxembourg veut attirer la double cohorte

© BELGAIMAGE

En juin 2019, on devrait tomber en-dessous des 400 MG en province de Luxembourg. Celle-ci considère donc comme une aubaine la double cohorte de 2018 conséquence du passage de la durée des études de 7 à 6 ans. "La cellule attractivité de la médecine générale (CAMG) constituée voici quelques mois travaille avec l'ASBL Santé Ardenne (les généralistes de l'Ardenne) et l'ASBL Postes médicaux de garde pour attirer les jeunes médecins en Luxembourg"

Interrogé par L'Avenir, le Dr Christian Guyot, président des Postes médicaux de garde du Luxembourg et de Dinant estime que les jeunes ont une fausse idée de la province. "On va réorganiser en novembre prochain une journée de la médecine générale rurale à Libramont; ce sont des ateliers de pratique, des rencontres entre médecins stagiaires et assistants avec les praticiens de nos régions. Cela permet de développer des partenariats avec l'UCL et l'ULg."

Des bourses d'aide au logement d'environ 400 euros seront également dégagées. Et 15 maîtres de stage devraient s'ajouter et remplacer aussi petit à petit les 58 existants.

En savoir plus sur: