Le gouvernement a finalisé les quotas de médecins

22/05/18 à 10:02 - Mise à jour à 10:43

Le conseil des ministres a défini vendredi les quotas de médecins pour 2024, soit l'année de sortie des étudiants en médecine qui démarrent cette année. Ils seront 859 médecins en Flandre et 586 en Communauté française.

Le gouvernement a finalisé les quotas de médecins

© Photoshot

C'est désormais la Cour des comptes qui définit les règles pour la clé de répartition des numéros Inami entre les communautés flamande et francophone. Pour rappel, c'est la commission de planification qui établit les quotas globaux et la Cour des Comptes définit la clé entre francophones et flamands.

Cette clé suit la traditionnelle répartition 60-40. Plus précisément, la Flandre reçoit 59,43% et Wallonie-Bruxelles 40,57%. A partir de cette année, c'est le conseil des ministres qui définit le quota de nouveaux médecins.

En chiffre, il s'agit de 586 médecins en 2024 en Communauté française mais ramené en raison du lissage à 505 pour cette année-là. Ce lissage se poursuivra les années suivantes car " trop " de numéros ont été distribués. En Flandre, le chiffre est augmenté à 928 médecins.

A noter que les quotas de dentistes s'échelonnent comme suit : 136 pour la Flandre et 92 en Communauté française.

Le conseil des ministres s'est entendu ensuite sur les médecins qui étudient en ce moment. Le quota pour cette année 2018 est de 2.460 médecins mais il sera dépassé. Le gouvernement a décidé que tous les candidats pourront démarrer leur stage dès lors qu'un examen d'entrée considéré comme " efficace " (vu les derniers résultats du premier du genre) a été mis en place en septembre.

Dans une réaction, le Mouvement réformateur s'est réjoui vendredi que le gouvernement fédéral ait respecté ses engagements. "L'accord est respecté puisque tous les étudiants qui sortiront cette année, année de la double cohorte, auront un numéro Inami. De plus, il n'y a jamais eu autant de numéros disponibles pour les francophones", a souligné le président du MR Olivier Chastel.