Le fax à proscrire pour l'échange des données de santé

27/08/18 à 09:00 - Mise à jour à 28/08/18 à 15:41

L'organisation néerlandaise Z-CERT, spécialisée dans le soutien des hôpitaux psychiatriques dans le domaine de la sécurité informatique, considère que le fax ne convient plus pour l'échange des données médicales. A tout le moins si on veut satisfaire aux normes actuelles concernant la sécurité informatique et le respect de la vie privée.

Le fax à proscrire pour l'échange des données de santé

© © Eduardo Ripoll

C'est ce que souligne le Nederlandse Zorgkrant récemment. Conséquence : les imprimantes HP OfficeJet mentionnent le terme "vulnérabilité " En effet, ces faxes peuvent être détournés à des fins malhonnêtes. D'où la possibilité aussi d'attaquer l'ensemble du réseau lié à l'imprimante. Pour éviter cela, le Z-CERT conseille d'installer ces avertissements d'HP.

Mais les faxes-courriels peuvent également poser des problèmes de sécurité.

Selon Z-CERT, ces fax sont utilisés quotidiennement dans le secteur des soins néerlandais. Et il y a peu de raisons de penser que ce n'est pas le cas dans notre pays.

La société de conseil recommande donc d'utiliser au minimum les faxes dans l'échange de données médicales, précise encore le Zorgkrant.