L'Institut de médecine tropicale d'Anvers inaugure un laboratoire de haute sécurité

18/10/18 à 09:44 - Mise à jour à 09:42

L'Institut de médecine tropicale (IMT) d'Anvers a inauguré mardi un laboratoire de haute sécurité destiné à la recherche sur la tuberculose. Le dispositif offre "la flexibilité nécessaire pour s'attaquer à de nouveaux virus et parasites", se réjouit l'IMT dans un communiqué.

L'Institut de médecine tropicale d'Anvers inaugure un laboratoire de haute sécurité

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

"L'avancée de la tuberculose multi-résistante exige des mesures de protection du personnel de laboratoire de plus en plus rigoureuses", explique le Dr. Leen Rigouts, chef du laboratoire.

L'IMT héberge la plus grande collection publique de souches de tuberculose au monde. Plus de 25 personnes travaillent dans l'unité de mycobactériologie, où la lèpre et l'ulcère de Buruli sont également étudiés, souligne l'IMT.

Le dispositif a bénéficié d'un subside de 400.000 euros de la Loterie Nationale.