L'hôpital universitaire de Gand s'équipe d'un nouveau bouton d'alerte

23/08/18 à 13:35 - Mise à jour à 13:33

L'hôpital universitaire de Gand, UZ Gent, a ouvert une nouvelle aile équipée d'un bouton d'alerte. Il s'agit d'une première en Belgique. En cas d'agression ou de risque de contamination, l'accueil peut être entièrement clos sur simple pression d'un bouton, selon les responsables de l'hôpital.

L'hôpital universitaire de Gand s'équipe d'un nouveau bouton d'alerte

© Hollandse Hoogte / Jos Lammers

L'hôpital universitaire de Gand est l'un des plus grands hôpitaux de Flandre avec 6.000 employés et plus de 3.000 patients chaque jour. Le service des urgences a dû être élargi car il doit accueillir 24% plus de patients qu'il y a dix ans. "Grâce à une remise à neuf partielle et à une nouvelle construction, les patients bénéficient désormais de plus de confort et d'intimité", indiquent les responsables.

La salle d'attente et la réception ont été rénovées. L'UZ Gent est le premier hôpital belge à disposer d'un bouton d'alerte. "Sur simple pression d'un bouton, le personnel de la réception peut transformer la réception ouverte en espace clos, ce qui peut être nécessaire en cas d'agression ou de risque grave d'infection", expliquent les responsables de l'hôpital.

Les espaces de soins ont été équipés d'une porte en verre et ont été séparés par des murs au lieu de rideaux. Entre les nouveaux espaces de soin et les anciens, un bureau de contrôle central a été installé pour que les employés puissent surveiller tous les patients.